Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Pierrette Ringuette

L Le 12 décembre 2002, la sénateure Ringuette a été nommée au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien pour représenter la division sénatoriale du Nouveau-Brunswick.

Le registre d’armes à feu

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié par la sénatrice Mobina Jaffer le 22 septembre 2010

Des images horribles qui reviennent; des cris qui donnent la chaire de poule… et des sons de désespoir inoubliables. Voilà ce que les personnes qui ont survécues au massacre armé de 2006 du Collège Dawson et celui de l’École polytechnique de Montréal  de (1989) vivent en entendant parler du registre d’armes à feu, et pas seulement…

Je pense aux parents qui ont perdu leurs enfants lors de ces événements et je n’ose même pas m’imaginer l’ampleur des émotions et les épreuves  auxquels ils ont du faire face. Même en ce moment, je suis de tout cœur avec eux.

En tant que parents et grands-parents, voudrions-nous que ces malheureux événements se répètent dans nos établissements? Évidement non.

En tant que citoyens canadiens, ne voudrions-nous pas offrir un milieu urbain sur, sécurisé et avec un niveau réduit de danger? Évidement oui.

Agissons et faisons en sorte que cette forme de violence cesse et que nous tous, nous nous retrouvions mieux là ou nous vivons.

Il est de notre devoir de faire en sorte que nos enfants se sentent en sécurité dans les espaces publiques, les parcs, les écoles et toutes les autres institutions et organisations qu’ils fréquentent. Maintenir le registre d’armes à feux au Canada ne peut que contribuer à rendre nos villes plus sécurisées et beaucoup moins craintives.

Partagez avec moi votre opinion sur le maintient du registre des armes à feu et il me fera grand plaisir de débattre/discuter ce sujet avec vous!


Textes récents

Les Autochtones du Canada: la terminologie

24 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Les différents termes utilisés pour désigner les Autochtones du Canada peuvent porter à confusion chez certains.

La souveraineté de l'Arctique : Partie quatre

7 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Le Dr Dalee Sambo Dorough, membre experte et vice-présidente de l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies, partage mon opinion et estime « qu’aucun État ne devrait pouvoir se servir du régime de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) et de dispositions des traités pour réclamer des portions du territoire de l’océan Arctique et du fond marin qu’occupent les Inuits et auquel ils ont droit, sauf s’ils sont consultés et s’ils y consentent ».

30e anniversaire

3 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Je viens de célébrer un anniversaire au Sénat et j’aimerais remercier mes collègues pour leurs aimables paroles.

La souveraineté dans l'Arctique : Partie trois

28 févr., 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | L’an dernier, le Dr Claudio Aporta de l’Université de Dalhousie a rédigé un rapport intitulé Inuit Trails and Arctic Occupancy. Son travail est unique. En effet, il est le premier à compiler et à analyser clairement les cartes historiques de l’occupation par les Inuits de l’Arctique. Le Dr Aporta s’est servi de récits écrits, souvent basés sur d’autres documents historiques, et sur l’histoire orale pour écrire son rapport.

La souveraineté dans l’Arctique : Partie deux

21 févr., 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | À l’automne 2012, le caucus libéral du Sénat a chargé Hutchins Legal Inc. de produire un rapport, lequel s’intitule Les Inuits : Partenaires de traités du Canada ou agents libres? Argument en faveur d’une approche concertée entre les Inuits et le Canada en vue de régler les conflits de souveraineté dans l’Arctique.
« 1 2 3 4 5  ... »