Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Pierrette Ringuette

L Le 12 décembre 2002, la sénateure Ringuette a été nommée au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien pour représenter la division sénatoriale du Nouveau-Brunswick.

C’est MAINTENANT, avant le dépôt du budget fédéral 2012, que les Canadiens de la région de l’Atlantique doivent se faire entendre

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié par le sénateur Percy Downe le 27 janvier 2012

Le saviez-vous?

Entre 2009 et 2011, 430 emplois fédéraux ont été abolis au Canada atlantique.

En revanche, le nombre de fonctionnaires a augmenté de 5 % à Ottawa et de 3 % à l’échelle nationale (à l’exclusion du Canada atlantique).

Pourquoi nos représentants au Cabinet, les ministres Gail Shea et Peter MacKay, n’ont-ils rien dit?

(Statistiques fournies par le Conseil du Trésor du gouvernement du Canada.)


Depuis 2009, les dépenses du gouvernement fédéral ont augmenté de plus de 13 % (Rapport de rendement du Canada, 2008-2009 et 2010-2011), et, à l’exception du Canada atlantique, la taille de la fonction publique a augmenté de 3 %.

Pourtant, le Canada atlantique a beaucoup souffert au cours des trois dernières années à la suite de l’élimination de 430 emplois fédéraux; au cours de la même période, la fonction publique fédérale a connu une forte croissance ailleurs au Canada. Le premier ministre Stephen Harper a fait connaître son intention de réduire le nombre de fonctionnaires fédéraux.

Comme l’indiquent ces statistiques, bien que le Canada atlantique n’ait pas réellement profité de l’expansion de la fonction publique fédérale, tout indique que la région continuera de faire les frais des réductions. L’Île-du-Prince-Édouard a perdu 119 emplois entre 2009 et 2011, et cela s’est produit avant les réductions actuellement envisagées.

Cette tendance inquiétante nous amène à nous demander pourquoi nous perdons des emplois alors que le gouvernement recrute comme jamais?

Il est évident que le gouvernement ne peut à lui seul régler les problèmes économiques du Canada atlantique et que le secteur privé renforcé est indispensable pour permettre à notre économie de véritablement se développer. Toutefois, les emplois du gouvernement fédéral représentent une source fondamentale d’emplois stables, bien rémunérés, extrêmement avantageuse, particulièrement pour les économies plus petites du Canada atlantique.

Chaque emploi perdu dans la province et transféré à Ottawa signifie que la capacité des employés de s’acheter une maison, une voiture ou de contribuer d’autres façons à l’économie provinciale diminue à l’Île-du-Prince-Édouard et augmente en Ontario.

Les Canadiens de la région de l’Atlantique veulent être traités équitablement et méritent d’avoir accès aux mêmes possibilités que les autres régions au Canada, et ce n’est qu’en nous faisant entendre dès maintenant que nous réussirons peut-être à réduire l’impact des réductions d’emplois imminentes.

Le gouvernement fédéral doit reconnaître qu’il a la responsabilité de l’ensemble du Canada. L’équité exige que le Canada atlantique ne doive pas souffrir de façon disproportionnée des prochaines compressions fédérales.

Le gouvernement du Canada est en train de prendre ces décisions et nous demandons aux ministres fédéraux qui nous représentent d’intervenir pour notre région.

 

Renseignements :

Ministre Gail Shea                                Premier ministre Stephen Harper
gail.shea@parl.gc.ca                                             stephen.harper@parl.gc.ca

Textes récents

Les Autochtones du Canada: la terminologie

24 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Les différents termes utilisés pour désigner les Autochtones du Canada peuvent porter à confusion chez certains.

La souveraineté de l'Arctique : Partie quatre

7 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Le Dr Dalee Sambo Dorough, membre experte et vice-présidente de l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies, partage mon opinion et estime « qu’aucun État ne devrait pouvoir se servir du régime de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) et de dispositions des traités pour réclamer des portions du territoire de l’océan Arctique et du fond marin qu’occupent les Inuits et auquel ils ont droit, sauf s’ils sont consultés et s’ils y consentent ».

30e anniversaire

3 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Je viens de célébrer un anniversaire au Sénat et j’aimerais remercier mes collègues pour leurs aimables paroles.

La souveraineté dans l'Arctique : Partie trois

28 févr., 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | L’an dernier, le Dr Claudio Aporta de l’Université de Dalhousie a rédigé un rapport intitulé Inuit Trails and Arctic Occupancy. Son travail est unique. En effet, il est le premier à compiler et à analyser clairement les cartes historiques de l’occupation par les Inuits de l’Arctique. Le Dr Aporta s’est servi de récits écrits, souvent basés sur d’autres documents historiques, et sur l’histoire orale pour écrire son rapport.

La souveraineté dans l’Arctique : Partie deux

21 févr., 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | À l’automne 2012, le caucus libéral du Sénat a chargé Hutchins Legal Inc. de produire un rapport, lequel s’intitule Les Inuits : Partenaires de traités du Canada ou agents libres? Argument en faveur d’une approche concertée entre les Inuits et le Canada en vue de régler les conflits de souveraineté dans l’Arctique.
« 1 2 3 4 5  ... »