Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Grant Mitchell

L Le sénateur Grant Mitchell a fait carrière dans la fonction publique, dans le milieu des affaires et sur la scène politique en Alberta. Il a été nommé au Sénat en 2005 par le Très honorable Paul Martin.

Encore un non-sens dans la stratégie conservatrice de lutte contre la criminalité

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié par le sénateur Grant Mitchell le 10 février 2012

Le châtiment pur et simple est au cœur de la stratégie conservatrice de lutte contre la criminalité. Il ne s’agit pas de dissuasion ni d’aide aux victimes : la menace d’une peine de prison n’est pas une mesure dissuasive ni ne rend les contrevenants moins susceptible de récidiver. Tous les faits démontrent le contraire. Bien que les conservateurs affirment que le projet de loi C-10 vise à aider les victimes, celui-ci ne prévoit aucun dédommagement ou programme en ce sens. En fait, il créera plutôt un plus grand nombre de victimes parce que les contrevenants seront plus susceptibles de commettre d’autres infractions à la suite de leur libération.

Dans son article intitulé Metaphor, Morality and Politics (Métaphore, moralité et politique), George Lakoff affirme que la droite a une vision vengeresse de la moralité : si une personne commet un crime, elle doit être punie. Cette idéologie ne reflète pas le jour sous lequel les conservateurs présentent leur stratégie de lutte contre la criminalité, soit la réduction de la criminalité et l’aide aux victimes.

L’approche qui est énoncée dans le projet de loi C-10 va à l’encontre du bon sens à bien des égards :

1. N’est-il pas vrai que chaque fois qu’un trafiquant de drogues est retiré de son territoire, un autre le remplace?  

2. Peut-on réellement croire qu’un jeune perturbé de 15 ou 16 ans qui est accepté dans un gang de rue et commet un meurtre agirait autrement du simple fait que la menace d’une peine de prison lui pend au bout du nez?

3. En ce qui concerne la toxicomanie qui entraîne tellement de crimes, croit-on vraiment qu’un toxicomane peut simplement décider de guérir et de bloquer ce qui le pousse à la consommation, laquelle l’amène à commettre des crimes? Combien d’entre nous ont lutté contre une dépendance au tabac et se sont rendu compte qu’il est difficile de décrocher de la cigarette même s’ils savent très bien qu’ils risquent la mort s’ils continuent à fumer?

4. Je crois que des jeunes de 18 ans peuvent commettre une erreur stupide – beaucoup le font, sans pour autant que celle-ci reflète ce qu’ils sont et ce qu’ils deviendront. Le projet de loi C-10 définira et détruira toutefois leur vie. À quoi sert-il d’imposer une peine d’emprisonnement d’un an à un jeune qui a six plants de marijuana s’il s’ensuit qu’il aura un casier judiciaire, qu’il aura pour le reste de sa vie de la difficulté à se trouver un emploi et qu’il sera plus susceptible de commettre des crimes dans l’avenir?

5. Il me semble clair que le comportement de beaucoup de contrevenants est dû à des problèmes de toxicomanie ou de santé mentale ou à l’ETCAF. La rentabilité des programmes qui s’attaquent aux problèmes l’emportent de beaucoup sur les coûts de l’emprisonnement.

Textes récents

Hommage aux vétérans du Débarquement de Normandie

20 juin, 2014 | Par la sénatrice Claudette Tardif | Il y a soixante-dix ans, des milliers de soldats canadiens débarquaient, dans une mer de flammes, sur les côtes françaises pour contribuer à libérer et restaurer la démocratie en Europe.

La souveraineté de l'Arctique : Partie cinq

16 mai, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | En décembre 2013, le Canada a présenté ses observations dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Le Canada a omis de mentionner les droits des Inuits sur l’Arctique.

Réforme du Sénat

29 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | En rendant récemment un jugement sur la durée du mandat des sénateurs, sur les élections sénatoriales et sur l’abolition du Sénat, la Cour suprême du Canada n’a pas réduit à néant la possibilité d’une réforme satisfaisante du Sénat. Que personne ne vienne vous dire le contraire!

Note sur la décision de la Cour suprême au sujet du renvoi sur le Sénat

25 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Aujourd’hui, la Cour suprême du Canada a confirmé ce que disent les sénateurs libéraux depuis 2007 à propos des changements au Sénat proposés par M. Harper.

Les Autochtones du Canada: la terminologie

24 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Les différents termes utilisés pour désigner les Autochtones du Canada peuvent porter à confusion chez certains.
« 1 2 3 4 5  ... »