Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Larry Campbell

L L'un des plus célèbres citoyens de Vancouver, le sénateur Larry W. Campbell a servi comme maire de 2002-2005 après une brillante carrière principalement dans l'application de la loi et comme coroner en chef de la Colombie-Britannique. Depuis le 2 août 2005, il a représenté la Colombie-Britannique au Sénat.

Les Canadiens sans emploi ont besoin d’aide

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié par le sénateur Art Eggleton le 03 avril 2009

La récession qui s’accentue frappe des centaines de milliers de Canadiens. Il est temps pour nous de repenser l’assurance-emploi (AE).

Selon les règles du régime d’AE en vigueur, seulement 41 % des chômeurs au Canada – et moins de 25 % à Toronto – sont actuellement admissibles aux prestations. En raison des disparités géographiques, un résidant de Calgary, Toronto ou Vancouver doit accumuler plus d’heures de travail pour avoir droit à l’AE qu’une personne qui habite ailleurs au Canada. Ceux qui ont la chance d’être admissibles obtiennent un revenu souvent bien inférieur au seuil de pauvreté. Et pour presque tous ceux qui peinent à trouver du travail dans notre économie chancelante, les prestations prennent trop de temps à arriver.

Ces chômeurs sont des personnes dévouées qui ont travaillé avec acharnement. Au moment où ils ont le plus besoin du gouvernement, ils ne parviennent pas, dans bien des cas, à obtenir l’aide voulue. Si on perd son emploi, la région du pays où l’on vit ne devrait pas avoir d’importance. Tous devraient avoir le même accès aux prestations.

Les modifications au régime d’AE annoncées dans le budget de janvier – une prolongation de cinq semaines de la période de prestations ordinaires sur deux ans et des fonds supplémentaires pour prolonger la période de prestations des travailleurs qui suivent une formation de longue durée – sont les bienvenues, mais elles ne profitent pas à suffisamment de chômeurs.

Il nous faut repenser le régime d’AE pour que l’aide soit accordée à ceux qui en ont le plus besoin. Tendre la main à ses concitoyens, voilà une valeur typiquement canadienne.

Textes récents

Les Autochtones du Canada: la terminologie

24 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Les différents termes utilisés pour désigner les Autochtones du Canada peuvent porter à confusion chez certains.

La souveraineté de l'Arctique : Partie quatre

7 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Le Dr Dalee Sambo Dorough, membre experte et vice-présidente de l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies, partage mon opinion et estime « qu’aucun État ne devrait pouvoir se servir du régime de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) et de dispositions des traités pour réclamer des portions du territoire de l’océan Arctique et du fond marin qu’occupent les Inuits et auquel ils ont droit, sauf s’ils sont consultés et s’ils y consentent ».

30e anniversaire

3 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Je viens de célébrer un anniversaire au Sénat et j’aimerais remercier mes collègues pour leurs aimables paroles.

La souveraineté dans l'Arctique : Partie trois

28 févr., 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | L’an dernier, le Dr Claudio Aporta de l’Université de Dalhousie a rédigé un rapport intitulé Inuit Trails and Arctic Occupancy. Son travail est unique. En effet, il est le premier à compiler et à analyser clairement les cartes historiques de l’occupation par les Inuits de l’Arctique. Le Dr Aporta s’est servi de récits écrits, souvent basés sur d’autres documents historiques, et sur l’histoire orale pour écrire son rapport.

La souveraineté dans l’Arctique : Partie deux

21 févr., 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | À l’automne 2012, le caucus libéral du Sénat a chargé Hutchins Legal Inc. de produire un rapport, lequel s’intitule Les Inuits : Partenaires de traités du Canada ou agents libres? Argument en faveur d’une approche concertée entre les Inuits et le Canada en vue de régler les conflits de souveraineté dans l’Arctique.
« 1 2 3 4 5  ... »