Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Art Eggleton

L La carrière publique du sénateur Art Eggleton s’étend sur plus de 35 ans, à l’échelon municipal, d’abord à la Ville de Toronto, puis à la Chambre des communes. Il a été nommé au Sénat le 24 mars 2005 par le Très honorable Paul Martin. Il représente la province de l'Ontario.

Crimes et châtiments

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié par le sénateur Grant Mitchell le 08 septembre 2009

En politique, aujourd’hui, on se limite à faire passer le message. Or, les phrases toutes faites et les trucs publicitaires voilent souvent la vérité. C’est notamment le cas du « laxisme en matière de criminalité ». Non seulement cette expression est-elle d’une lassitude incommensurable, mais elle est extrêmement dangereuse, car elle détourne l’attention publique des faits et permet que des décisions carrément mauvaises soient prises.

L’accusation de « laxisme » semble indiquer que vous êtes contre l’imposition de sanctions plus sévères pour tous les criminels, et que le durcissement des peines constitue la seule voie pour réduire la criminalité.

Pourtant, les données ne viennent pas étayer l’idée que l’imposition de peines plus sévères réduise la criminalité, bien au contraire. Par exemple, durant le mandat du président Bush, qui prônait la ligne dure contre le crime, le nombre de personnes incarcérées est passé de 583 à 762 par tranche de 100 000 habitants. Le taux de criminalité est toutefois resté le même. Durant cette même période, au Canada, le taux d’incarcération est demeuré à environ 100 détenus pour 100 000 habitants, et le taux de criminalité a en fait chuté.

Ce que je crains, c’est que le gouvernement actuel veuille continuer de durcir les peines tout en évitant d’aborder les véritables causes de la criminalité. Ce gouvernement refuse aussi de reconnaître l’énorme augmentation des coûts liés aux nouvelles prisons ainsi que les retards que ces mesures occasionneraient dans notre système judiciaire. Sans compter que le durcissement des peines est plus susceptible d’augmenter la criminalité que de la réduire.

Revenons aux véritables causes de la criminalité : imaginez à quel point le nombre de personnes incarcérées diminuerait si nous pouvions mieux lutter contre la pauvreté, la violence physique et sexuelle, la toxicomanie, les troubles mentaux, les problèmes familiaux et les troubles d’apprentissage.

Le durcissement des peines constitue une réaction instinctive face à la criminalité. Cependant, les données nous montrent qu’en fait, les peines plus sévères ne réduisent pas le taux de criminalité. Pour ce faire, nous devons détourner notre attention de la politique des phrases toutes faites pour nous attaquer réellement aux enjeux plus complexes de notre société.


Textes récents

Hommage aux vétérans du Débarquement de Normandie

20 juin, 2014 | Par la sénatrice Claudette Tardif | Il y a soixante-dix ans, des milliers de soldats canadiens débarquaient, dans une mer de flammes, sur les côtes françaises pour contribuer à libérer et restaurer la démocratie en Europe.

La souveraineté de l'Arctique : Partie cinq

16 mai, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | En décembre 2013, le Canada a présenté ses observations dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Le Canada a omis de mentionner les droits des Inuits sur l’Arctique.

Réforme du Sénat

29 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | En rendant récemment un jugement sur la durée du mandat des sénateurs, sur les élections sénatoriales et sur l’abolition du Sénat, la Cour suprême du Canada n’a pas réduit à néant la possibilité d’une réforme satisfaisante du Sénat. Que personne ne vienne vous dire le contraire!

Note sur la décision de la Cour suprême au sujet du renvoi sur le Sénat

25 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Aujourd’hui, la Cour suprême du Canada a confirmé ce que disent les sénateurs libéraux depuis 2007 à propos des changements au Sénat proposés par M. Harper.

Les Autochtones du Canada: la terminologie

24 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Les différents termes utilisés pour désigner les Autochtones du Canada peuvent porter à confusion chez certains.
« 1 2 3 4 5  ... »