Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Joseph Day

L Nommé au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien, le sénateur Joseph Day, un avocat et ingénieur bien connu, représente le Nouveau-Brunswick et la division sénatoriale de Saint John-Kennebecasis.

Protéger les plus vulnérables

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié par le sénateur Art Eggleton le 03 mai 2010

Dernièrement, j'ai déposé au Sénat un projet de loi visant à modifier la procédure de faillite afin de mieux protéger les employés qui reçoivent des prestations d’invalidité de longue durée en leur accordant un statut préférentiel durant les procédures de faillite. 

Environ un million de travailleurs canadiens reçoivent des prestations d'invalidité de longue durée en vertu des régimes auto-assurés de leur employeur, et nombre de ces régimes sont sous-financés. Si l'entreprise fait faillite, ses employés qui touchent des prestations se retrouvent au même rang qu'un créancier ordinaire, et risqueraient de ne recevoir aucune prestation.

Les employés handicapés qui ne peuvent travailler ne devraient pas être laissés pour compte. Même après la faillite de leur employeur, ils ont encore des besoins. Il leur faut encore des médicaments, des services de réadaptation et des traitements. Ils ont encore besoin de tout ce que le régime de pension d'invalidité de longue durée leur procurait.

En recevant un statut préférentiel, les prestataires de régimes d'assurance-invalidité continueraient de toucher leurs prestations jusqu'à l'âge de 65 ans, ils pourraient payer leurs frais médicaux et échapper à la pauvreté. Cette mesure réaffirme l’argument selon lequel ceux qui se sont acquittés de leurs responsabilités ont respecté les règles recevront ce qui leur a été promis.

Le cas des employés de Nortel est un exemple frappant de l'injustice de la situation actuelle. Au moment même où cette entreprise est aux prises avec les procédures de faillite, plus de 400 de ses employés touchant des prestations d'invalidité à long terme perdront leurs prestations, forçant plusieurs d’entre eux à devoir recourir à l’aide sociale.

Josée Marin, une ancienne technologue de laboratoire chez Nortel, est une mère seule qui est en congé d'invalidité de longue durée depuis 2002. Elle souffre de la maladie de Crohn, une inflammation de l'intestin, et de sclérodermie, une maladie chronique auto-immune. Cette femme ne veut pas devenir un fardeau pour les contribuables et pour sa famille. Elle veut pouvoir vivre les années qui lui restent dans la dignité. Comme elle le dit de façon percutante : « Je veux mourir dans le confort de ma maison, pas dans ma voiture ou dans la rue ».

Afin d'aider Josée et les 400 autres travailleurs de Nortel, nous devons adopter ce projet de loi rapidement. J'espère que tous les partis se rallieront et feront ce qui est bon juste.

Ce projet de loi permettra de protéger certains de nos citoyens les plus vulnérables et apportera une plus grande mesure d'équité à la procédure de faillite maintenant et dans l'avenir.


Textes récents

Les Autochtones du Canada: la terminologie

24 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Les différents termes utilisés pour désigner les Autochtones du Canada peuvent porter à confusion chez certains.

La souveraineté de l'Arctique : Partie quatre

7 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Le Dr Dalee Sambo Dorough, membre experte et vice-présidente de l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies, partage mon opinion et estime « qu’aucun État ne devrait pouvoir se servir du régime de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) et de dispositions des traités pour réclamer des portions du territoire de l’océan Arctique et du fond marin qu’occupent les Inuits et auquel ils ont droit, sauf s’ils sont consultés et s’ils y consentent ».

30e anniversaire

3 mars, 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | Je viens de célébrer un anniversaire au Sénat et j’aimerais remercier mes collègues pour leurs aimables paroles.

La souveraineté dans l'Arctique : Partie trois

28 févr., 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | L’an dernier, le Dr Claudio Aporta de l’Université de Dalhousie a rédigé un rapport intitulé Inuit Trails and Arctic Occupancy. Son travail est unique. En effet, il est le premier à compiler et à analyser clairement les cartes historiques de l’occupation par les Inuits de l’Arctique. Le Dr Aporta s’est servi de récits écrits, souvent basés sur d’autres documents historiques, et sur l’histoire orale pour écrire son rapport.

La souveraineté dans l’Arctique : Partie deux

21 févr., 2014 | Par le sénateur Charlie Watt | À l’automne 2012, le caucus libéral du Sénat a chargé Hutchins Legal Inc. de produire un rapport, lequel s’intitule Les Inuits : Partenaires de traités du Canada ou agents libres? Argument en faveur d’une approche concertée entre les Inuits et le Canada en vue de régler les conflits de souveraineté dans l’Arctique.
« 1 2 3 4 5  ... »