Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Grant Mitchell

L Le sénateur Grant Mitchell a fait carrière dans la fonction publique, dans le milieu des affaires et sur la scène politique en Alberta. Il a été nommé au Sénat en 2005 par le Très honorable Paul Martin.

Discours et débats

La situation d'Omar Khadr

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 06 juillet 2010 par la sénatrice Mobina Jaffer

L'honorable Mobina S. B. Jaffer :

Honorables sénateurs, je veux parler aujourd'hui d'Omar Khadr. Omar Khadr avait 15 ans lorsqu'il a été capturé en Afghanistan. Il n'était qu'un enfant. Il n'était pas là par choix personnel, mais parce que son père l'y avait emmené. Après sa capture, il a été transféré à la tristement célèbre prison de Guantanamo Bay, où il est détenu depuis huit ans. Il a grandi dans un endroit terrible où il est le dernier prisonnier occidental. Il a maintenant 23 ans.

Hier, le juge Russel Zinn, de la Cour fédérale du Canada, a donné au gouvernement sept jours pour produire une liste de réparations aux violations des droits d'Omar Khadr. En janvier dernier, la Cour suprême avait déclaré qu'il y avait eu atteinte aux droits constitutionnels d'Omar Khadr. En référence à cet arrêt, le juge Zinn a déclaré qu'Omar Khadr avait droit « à l'équité procédurale et à la justice naturelle ».

Après avoir reconnu les fautes du gouvernement, la Cour suprême a demandé à celui-ci de prendre des mesures afin de corriger le mal qui avait été fait. Malheureusement, le gouvernement a fait peu de progrès dans ce dossier et a déclaré que le Canada devait laisser la justice suivre son cours aux États-Unis.

La Cour suprême du Canada a examiné la question à plusieurs reprises et a rendu progressivement ses décisions sur la question. Cependant, chaque fois, le gouvernement a trouvé le moyen de se soustraire à ses responsabilités. La décision rendue hier par le juge Zinn est un autre exemple des prouesses que font les tribunaux devant l'inaction du gouvernement.

Le juge Zinn a donné une semaine au gouvernement pour proposer des correctifs devant mettre fin aux violations des droits de M. Khadr. Le juge Zinn a déclaré que le rapatriement de M. Khadr au Canada constituait « la seule autre mesure de réparation à laquelle je puisse songer qui pourrait éventuellement remédier à la violation ».

Je prends donc la parole aujourd'hui pour demander à tous les sénateurs d'exhorter le gouvernement à faire ce que le juge Zinn a suggéré et à rapatrier M. Khadr au Canada. C'est la chose à faire. Comme je l'ai déjà fait à plusieurs reprises auparavant, j'exhorte le gouvernement à se soumettre aux décisions de la Cour suprême et de la Cour fédérale, y compris à la plus récente. Honorables sénateurs, exhortons le gouvernement à ramener Omar Khadr à la maison.


Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »