Discours et débats

Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 — Interpellation

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 26 octobre 2010 par la sénatrice Catherine Callbeck

L'honorable Catherine S. Callbeck :

Honorables sénateurs, le débat sur cette interpellation est ajourné au nom au sénateur Fraser, mais celle-ci m'a cédé la parole afin que je puisse intervenir maintenant sur cette question.

Je suis heureuse d'appuyer l'interpellation du sénateur Raine sur la façon dont la performance des athlètes canadiens aux Jeux olympiques et paralympiques de 2010 peut inspirer et motiver les Canadiens, surtout les enfants, à améliorer leur condition physique et leur santé. Depuis le début de sa carrière, le sénateur Raine est une source d'inspiration et de motivation pour de nombreux Canadiens, et je la félicite d'avoir présenté cette interpellation.

Comme la plupart de mes compatriotes, j'ai suivi avec beaucoup d'intérêt et d'enthousiasme l'excellente performance des athlètes canadiens aux Jeux olympiques et paralympiques. Nos athlètes ont fait des sacrifices et des efforts tout à fait remarquables pour se hisser au sommet de leur discipline sportive respective. Grâce à leur dévouement et à leur engagement sans égal, ils ont pu se concentrer sur les défis à relever. Les athlètes servent de source de motivation et d'inspiration non seulement pour leurs pairs, mais aussi pour les autres. C'est l'un des plus grands héritages de l'esprit olympique.

Tous les Canadiens ont leurs héros olympiques. Dans ma province, l'Île-du-Prince-Édouard, nous sommes extrêmement fiers de nos athlètes olympiques, Dave « Eli » MacEachern, Heather Moyse, Kara Grant et Jared Connaughton. Ils ont excellé dans leur sport respectif et ont mérité le respect et l'admiration de leurs concitoyens de l'Île-du-Prince-Édouard. Ils sont tous devenus des modèles, surtout pour ceux qui souhaitent aussi se surpasser en tant qu'athlètes. Nous n'avons pas tous les capacités requises pour remporter des médailles ou même pour participer à des compétitions sportives à l'échelle locale, régionale, nationale ou internationale, mais nous pouvons tous nous inspirer de ces athlètes rompus à la discipline et à la rigueur de l'entraînement et de la compétition et être motivés par leur réussite.

En présentant cette interpellation, le sénateur Raine a déclaré que nous devions tirer parti de cet esprit particulier qui anime les Jeux olympiques afin d'inciter tous les Canadiens, jeunes et moins jeunes, à choisir un mode de vie sain qui comporte de l'exercice, une alimentation saine, une attitude positive et l'absence de produits qui ne sont pas bons pour la santé. Comme on l'a souligné, la plupart des Canadiens ont des progrès à faire dans un ou plusieurs aspects inhérents à un mode de vie sain. Environ six Canadiens sur 10 font de l'embonpoint ou sont obèses. Cette situation entraîne d'autres complications sur le plan de la santé, dont des maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiaques et pulmonaires et d'autres.

Les Canadiens sont loin de faire suffisamment d'exercice. Selon l'Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie, plus de 50 p. 100 des Canadiens âgés de 20 ans ou plus sont inactifs. On estime que seulement 23 p. 100 d'entre eux sont actifs et qu'un autre quart l'est modérément. Compte tenu de ce que nous savons sur l'importance de la condition physique dans la prévention des maladies, ces chiffres sont alarmants.

Une attitude positive est aussi un facteur important dans la santé des gens. Le fait de devoir composer avec le stress, la dépression et d'autres problèmes mentaux et émotifs crée des conditions très difficiles pour un grand nombre de Canadiens. Encore une fois, les recherches révèlent que l'exercice et le régime alimentaire peuvent aider à atténuer un bon nombre de ces problèmes et ainsi permettre aux gens d'être en meilleure santé et plus heureux.

Les athlètes olympiques représentent un idéal en matière de vie saine, d'attitude positive et de volonté de réussir. Comme le sénateur Raine l'a mentionné en lançant cette interpellation, l'esprit des Jeux olympiques de 2010 doit servir d'inspiration dans la lutte contre l'inactivité physique.

Nous sommes conscients que ce n'est pas un défi facile à relever. Malgré les exemples donnés par les olympiens, les efforts faits par le gouvernement et les professionnels de la santé, ainsi que les campagnes visant à encourager les gens à faire plus d'exercice et à mieux s'alimenter, le fait est que les Canadiens pourraient être en bien meilleure santé et être plus actifs. Un grand nombre de familles pauvres n'ont pas les moyens d'acheter des aliments plus sains. J'ai récemment eu le privilège de participer à un projet dans un centre de ressources familiales de Charlottetown, qui aide à fournir des fruits et des légumes frais aux enfants, ainsi que des conseils aux familles sur la meilleure façon d'apprêter ces aliments. De telles initiatives sont utiles, mais elles ne sont pas suffisantes.

Pour ce qui est de l'exercice, les gens manquent souvent de temps. Un grand nombre de personnes ont des vies très occupées. Néanmoins, beaucoup ont constaté qu'il suffit de faire preuve de discipline et de consacrer des périodes, même brèves, à des activités simples comme la marche. Malgré cet obstacle et d'autres contraintes, il faut lancer une vaste campagne afin de mieux renseigner les gens sur les risques posés par le manque d'exercice et par une alimentation qui n'est pas saine, mais aussi sur les avantages d'un mode de vie plus sain. Ce sont les gens qui doivent apporter eux-mêmes les changements nécessaires dans leur vie, mais nous devons leur fournir l'information et le soutien dont ils ont besoin.

Dans ce contexte, je voudrais vous faire part d'une nouvelle initiative lancée en mai par le gouvernement de l'Île-du-Prince- Édouard et intitulée « Go!PEI ». Il s'agit d'un partenariat entre le gouvernement et des groupes communautaires qui encourage les résidants de la province à songer à des façons de faire plus d'activité physique et de mieux se nourrir. La campagne organise des marches dans les collectivités, afin de faire la promotion de l'exercice et du plaisir. Il est à espérer que cette initiative va inciter les gens à faire de l'activité physique, seuls ou avec d'autres.

Afin de favoriser des choix plus sains au niveau de l'alimentation, des renseignements sont disponibles pour que les gens sachent à quoi ressemble une portion, qu'ils puissent lire les étiquettes d'aliments en fonction du Guide alimentaire canadien, et aussi pour fournir des conseils sur une alimentation plus saine, en fonction de l'âge.

Notre mode de vie malsain risque de causer une crise nationale si nous ne corrigeons pas la situation, parce qu'il pourrait coûter très cher en vies humaines et en frais de soins de santé. Je crois que nous devons faire un effort concerté au Canada pour promouvoir un style de vie plus sain. J'espère que l'esprit des Jeux olympiques et paralympiques de 2010 incitera les gens à changer. La fierté que nous inspire le succès des hommes et des femmes qui ont représenté le Canada à ces jeux peut nous amener à mettre en pratique le slogan olympique : plus vite, plus haut, plus fort.


Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »