Discours et débats

M. Johnny May

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 09 décembre 2010 par le sénateur Charlie Watt

L'honorable Charlie Watt :

[Note de la rédaction : le sénateur Watt s'exprime en inuktitut.]

Honorables sénateurs, j'aimerais aujourd'hui rendre hommage à Johnny May, premier pilote inuit de l'Est de l'Arctique. Récemment, Johnny a eu le grand honneur d'être intronisé au Panthéon de l'air et de l'espace du Québec.

Sa carrière a débuté lorsque, à 17 ans, il a obtenu sa licence de pilote. Il attribue son succès et sa longue carrière à la connaissance du terrain, des glaces et la mer. Dans le Nord, il est monnaie courante de devoir défier la mort, sauver des vies et affronter les éléments.

Au fil des ans, il a assuré un service commercial, a piloté un aéronef d'évacuation sanitaire et mené des opérations de recherche et de sauvetage. Il pilote encore, malgré ses 65 ans. On raconte à son sujet des histoires de sorties de nuit en avion sans l'équipement approprié, d'occasions où il s'est extirpé de justesse de l'avion par la fenêtre du poste de pilotage et de nombreuses naissances auxquelles il a assisté.

Lorsque j'étais un jeune home aventureux, j'ai vécu des situations pour le moins intéressantes avec Johnny. Durant les négociations concernant la baie James et le Nord québécois, je comptais sur Johnny pour me sortir d'endroits assez difficiles d'accès. Nous avons connu les décollages et les atterrissages dans les collectivités isolées bien avant que des pistes ne soient aménagées dans le Nord.

Il a toujours été un pilote de brousse hors pair; il n'a jamais hésité à se lever en pleine nuit pour effectuer, dans les conditions les plus difficiles, un vol d'urgence afin de livrer des approvisionnements essentiels à des collectivités éloignées.

Son avion est connu sous le nom de « Santa's sled », ou traîneau du Père Noël, parce que, chaque année, à Noël, Johnny fait tomber du ciel sur les collectivités de Kuujjuaq des bonbons pour les enfants et d'autres étrennes utiles, comme des parkas et d'autres articles d'habillement. Sa présence auprès des Inuits et les services qu'il leur rend depuis 48 ans ont été franchement extraordinaires. Il est un modèle exceptionnel et un ami très cher. J'aimerais aujourd'hui le féliciter et, au nom des Inuits du Nunavik, lui dire un grand merci.


Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »