Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Larry Campbell

L L'un des plus célèbres citoyens de Vancouver, le sénateur Larry W. Campbell a servi comme maire de 2002-2005 après une brillante carrière principalement dans l'application de la loi et comme coroner en chef de la Colombie-Britannique. Depuis le 2 août 2005, il a représenté la Colombie-Britannique au Sénat.

Discours et débats

La Journée internationale de la femme

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 28 février 2007 par la sénateure Pierrette Ringuette

L'hon. Pierrette Ringuette:

Honorables sénateurs, le 8 mars prochain, nous célébreronsla Journée internationale de la femme. Le thème cette année est « La violencefaite aux femmes : Agir pour en finir ».

Souvent, lorsqu'on invoque laviolence faite aux femmes, nous, au Canada, avons tendance à penser àla situation des femmes vivant dans des pays en développement — ce qui est toutà fait justifiable, compte tenu de leur état de pauvreté continue, parfois dansun régime totalitaire, dictatorial, militaire ou religieux.

 

Il est certes plus facile de parlerdes régions du monde où la violence faite aux femmes est tellement plusévidente et médiatisée. Par contre, lorsqu'on regarde la situation de laviolence faite aux femmes ici même, au Canada — oui, dans notre proprecour — il faut admettre que des milliers de Canadiennes de tout âge en sontvictimes. Non seulement sont-elles victimes de violence physique, elles sontaussi victimes d'autres formes de violence par leur contrepartie masculine.

 

La discrimination systémique de nospolitiques gouvernementales a mené à une certaine violence sociale. Des mesuresd'action positive d'embauche, des programmes de garderie et d'aide àl'alphabétisation et même le programme d'assurance-emploi n'ont pas toujoursaidé les femmes à sortir de leur situation. La discrimination économique àl'égard de certaines femmes constitue aussi une forme de violence.

 

Dans notre pays dit riche etdéveloppé, l'iniquité salariale pour les Canadiennes continue d'être évidentetant dans le secteur public que dans le secteur privé.

 

Pour nos Canadiennes plus âgées,nos politiques fiscales et notre programme de fonds de pension sont archaïquesdans leur conception et dans leur livraison. En somme, nos femmes aînéesdoivent être séparées de leur conjoint afin de profiter de la justiceéconomique de ces programmes. Quinze pour cent de nos enfants et leurs mèresvivent dans une situation de pauvreté au Canada.

 

À l'âge de 16 ans, 51 p. 100 desfemmes au Canada ont déjà été victimes d'au moins un acte de violence physiqueou sexuel. En d'autres mots, près de huit millions de Canadiennes ont été desvictimes. Vous conviendrez que ce chiffre est alarmant et mérite une attentionparticulière. Les Canadiennes ont raison de revendiquer des programmesproactifs visant à éliminer la violence sous toutes ses formes.

 

Rétablissons le Conseil canadienpour le statut de la femme afin de garder les dossiers de la condition fémininedans la fenêtre gouvernementale!

 

Restaurons le programmed'alphabétisation afin d'outiller des milliers de Canadiennes pour un avenirmeilleur!

 

Instaurons un vrai systèmeuniversel de garderies afin que nos jeunes mères puissent s'épanouir etcontribuer à l'économie canadienne en toute quiétude!

 

Réévaluons notre programmed'assurance emploi afin de permettre aux femmes œuvrant dans notre économiesaisonnière de sortir du marasme de la pauvreté!

 

Augmentons l'aide pourl'hébergement des femmes victimes de violence!

 

C'est maintenant possible puisquele budget du gouvernement fédéral est en situation excédentaire. Le 19 marsprochain, le budget du gouvernement Harper sera déposé. Notre premier ministrefera-t- il un pas vers une justice économique et sociale ou maintiendra-t-il lecap sur son retour vers la dominance de l'extrême droite, justice sociale etéconomique du chacun pour soi?

 

Plus de 52 p. 100 des électeurs dece pays sont des femmes, monsieur Harper, il faut agir afin d'en finir!

 

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Les travaux du Sénat

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je prends la parole au nom du leader de l'opposition, le sénateur Cowan, qui devait être à Halifax ce soir pour un engagement public. Je dois vous dire que, lorsque je l'ai appelé pour lui dire que nous allions ajourner pour l'été ce soir, je l'ai senti assez irrité, non pas parce qu'il voulait que nous continuions à travailler comme des galériens, mais parce qu'il avait déjà rédigé un discours qu'il voulait prononcer demain matin.

Les phares à titre de symboles irremplaçables du patrimoine maritime—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Merci, Votre Honneur, et je présente mes excuses à la sénatrice Champagne.

L'inégalité d'accès à la justice—Interpellation

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je sais que la sénatrice Jaffer s'apprêtait à clore ce débat, mais auparavant, je tenais seulement à dire à quel point la question qu'elle a portée à notre attention est importante.

Le Sénat—La promotion et la défense des causes d'intérêt public—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Honorables sénateurs, je sollicite votre clémence à mon égard en cette heure tardive parce que j'ai un discours, mais vous devez comprendre que, pour que l'on puisse souligner dignement le départ de nos cinq collègues sénateurs cette semaine, j'ai cédé mon temps de parole pour que nous puissions rendre hommage aux sénateurs Buth, Segal, Callbeck, Dallaire et Champagne.

L'étude sur les relations internationales du Canada en matière de sécurité et de défense

19 juin, 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Alors, vous pensiez que je n'allais pas prendre la parole, n'est-ce pas? Eh bien, vous vous êtes trompés! Je prends donc la parole pour appuyer ce rapport du Comité de la défense, qui recommande que le Canada participe à la défense antimissile balistique avec le NORAD.
« 1 2 3 4 5  ... »