Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Serge Joyal

L Nommé au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien, le sénateur Serge Joyal représente le Québec et la division sénatoriale de Kennebec. Sa nomination remonte au 26 novembre 1997.

Discours et débats

Affaires sociales, sciences et technologie - Autorisation au comité d'étudier les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Plan décennal pour consolider les soins de santé de 2004

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 16 février 2011 par le sénateur Art Eggleton

L'honorable Art Eggleton:

— Honorables sénateurs, je ne prendrai qu'une minute de votre temps pour vous expliquer de quoi il s'agit. Le vice-président du Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie, le sénateur Ogilvie, et moi avons reçu une lettre de la ministre de la Santé, l'honorable Leona Aglukkaq, qui nous demande, conformément à l'article 25.9 de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces, d'étudier l'accord sur la santé de 2004.

La loi prévoit que le Plan décennal pour consolider les soins de santé, qui a été adopté en 2004, doit faire l'objet d'un examen tous les trois ans. Le premier, qui a eu lieu en mars 2008, a été mené par le comité de la Chambre des communes de l'époque. C'est du deuxième qu'il est question dans la motion. La ministre demande à notre comité de le réaliser, et c'est ce que je recommande au Sénat.

Il s'agit d'un enjeu extrêmement important pour les Canadiens. Cet accord viendra à échéance en 2014, et un certain nombre d'éléments clés doivent être étudiés. Ils l'ont été une première fois en 2008, et ils le seront encore cette année. On parle notamment de la réduction des temps d'attente; de l'accès aux soins de santé; des ressources humaines stratégiques en santé, dont un plan d'action destiné aux médecins, aux infirmières, et le reste; des soins à domicile; de la réforme des soins de première ligne, dont font partie les dossiers de santé électroniques et la télésanté; des soins offerts dans le Nord; de la Stratégie nationale sur les produits pharmaceutiques; de la prévention et de la promotion dans le contexte de la santé publique; de recherche et d'innovation en santé; de responsabilisation et de reddition de comptes; et, enfin, des façons d'éviter les conflits ou de les résoudre. Ce sont là les dix principaux éléments de l'accord et nous organisons nos réunions autour d'eux, mais il s'agit évidemment d'un examen de grande portée.

Si elle est approuvée par le Sénat, cette étude sera entreprise d'ici au 31 mars, comme l'exige la loi, mais nous allons prendre un peu plus de temps pour faire tout ce que nous avons à faire. Nous comptons tenir une douzaine de réunions. Les audiences seront terminées avant l'ajournement estival, soit vers la mi-juin. Le rapport sera rédigé pendant l'été et présenté à l'automne, à moins, bien sûr, qu'il y ait des élections, ce qui ferait tout arrêter. Voilà le calendrier sur lequel nous travaillons. Cette résolution nous donne jusqu'à la fin octobre pour présenter un rapport.

Cela en dit long sur notre Comité des affaires sociales, des sciences et de la technologie, ainsi que sur le Sénat en général, en ce qui concerne la qualité des rapports et des études de notre cru. Ce comité en particulier, sous la direction de son ancien président, le sénateur Kirby, a élaboré des rapports bien accueillis sur les soins de santé et sur les questions liées à la santé mentale. Nous tenons à poursuivre la tradition en rédigeant un rapport de qualité. Nous voulons contribuer positivement à un débat national sur ces importants problèmes de soins de santé auxquels nous serons confrontés au cours des années à venir.

Sur ce, je propose que la motion soit adoptée.


Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »