Discours et débats

La Société nationale de l'Acadie - La cent trentième Assemblée générale annuelle

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 14 juin 2011 par la sénatrice Rose-Marie Losier-Cool (retraitée)

L'honorable Rose-Marie Losier-Cool :

Honorables sénateurs, les 3 et 4 juin derniers, j'ai participé à la 130e assemblée générale annuelle de la Société nationale de l'Acadie, cet organisme qui regroupe plusieurs défenseurs provinciaux des Acadiennes et des Acadiens et qui fait la promotion de l'Acadie canadienne auprès de nos gouvernements et à l'étranger.

Nous nous sommes réunis dans un lieu presque mythique pour nous, Acadiens, soit le site historique national de Grand-Pré, en Nouvelle-Écosse. Un des plus grands établissements acadiens d'avant la Déportation, Grand-Pré a vu toute sa population acadienne chassée et ses biens spoliés par les Britanniques dans le cadre du Grand Dérangement, en 1755.

Grand-Pré, terre de l'Évangéline du poète Henry Wadsworth Longfellow, est maintenant un des lieux historiques nationaux qui est sous la garde de Parcs Canada. Ce site, unique au monde, commémore la Déportation et est lourdement chargé d'histoire. C'est pour cette raison que ses partisans — la population de Grand- Pré, que ce soit les anglophones, les Acadiens ou les Mi'kmaq — travaillent depuis 2004 pour faire inscrire le site de Grand-Pré sur la liste du patrimoine mondial protégé par l'UNESCO. En respectant l'environnement, c'est maintenant un projet de développement durable.

La liste du patrimoine mondial célèbre plus de 900 lieux extraordinaires de partout sur la planète, dont le canal Rideau, ici dans l'Est ontarien, et les falaises de fossiles de Joggins, en Nouvelle- Écosse. Une fois qu'un site est inscrit sur la liste, son intégrité et ce qui le rend si spécial doivent être protégés contre toute modification ou destruction. Une inscription sur la liste est aussi garante d'un tourisme accru, ce qui signifierait d'intéressantes retombées économiques pour la région de Grand-Pré.

C'est l'an prochain, en juillet 2012, que l'UNESCO doit prendre sa décision quant à l'inscription de Grand-Pré. Si vous voulez en apprendre davantage sur ce beau projet, honorables sénateurs, je vous suggère de visiter le site web inscriptiongrandpre.ca. Peut-être deviendrez-vous aussi emballés que moi par ce projet, auquel je souhaite le meilleur des succès.

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »