Discours et débats

La Semaine de sensibilisation aux maladies mentales

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 19 octobre 2011 par le sénateur Roméo Dallaire

L'honorable Roméo Antonius Dallaire :

Honorables sénateurs, la semaine dernière, nous avons célébré la Semaine de la santé mentale, durant laquelle beaucoup d'idées innovatrices ont été énoncées d'un océan à l'autre. Je tenais à souligner particulièrement l'effort de l'émission Canada AM, de CTV Television Inc.

Tout au long de la semaine, l'émission Canada AM a tenu des discussions d'une durée de presque deux heures chacune sur la santé mentale et ses conséquences au pays. Mercredi, les participants ont discuté du suicide pendant deux heures. Au cours du débat, on s'est demandé s'il fallait cacher le phénomène du suicide ou s'il fallait plutôt admettre qu'un problème de santé mentale pouvait amener une personne qui en souffre ou qui est aux prises avec une blessure de stress opérationnel à s'enlever la vie.

C'est une véritable percée. Nous reconnaissons ainsi qu'il y a des victimes chez les jeunes et les gens d'âge moyen, ainsi que chez ceux qui occupent des emplois nécessitant une grande force de caractère, comme les agents de police, les pompiers et les soldats. Nous reconnaissons que ces blessures et ces décès existent vraiment et qu'il faut mettre au point un instrument de prévention au moyen de recherches plus avant- gardistes.

Nous avons perdu 157 soldats en Afghanistan. Toutefois, ce n'est pas le chiffre exact. En fait, nous avons probablement perdu plus de 187 soldats dans ce pays, car, selon certains témoignages, au moins 30 soldats se sont suicidés depuis leur retour au pays en raison de blessures attribuables à des traumatismes et au stress opérationnel dans les champs de bataille. Voilà le chiffre qui est toujours exact à l'heure actuelle.

Dans ce contexte, j'aimerais encore profiter de l'occasion pour reconnaître la valeur d'un projet innovateur du lieutenant-gouverneur de l'Alberta, le colonel à la retraite Donald Ethell, qui a créé le cercle de la santé mentale et des toxicomanies. Quelle idée extraordinaire. Au lieu de rechercher la confrontation, on forme un cercle dans lequel tous les intervenants — civils, thérapeutes et clients éventuels — collaborent pour faire en sorte que les problèmes de santé mentale ne soient plus considérés comme honteux dans notre société, pour aider les gens à verbaliser leurs problèmes et pour inciter les thérapeutes à faire connaître leurs services.

Il est intéressant de constater les progrès considérables qui ont été réalisés dans les institutions de notre société. L'armée, probablement l'une de nos institutions les plus conservatrices, a fait des progrès remarquables en prenant conscience des blessures de stress opérationnel et en tentant de diagnostiquer et de soigner les personnes qui en souffrent.

Cette organisation darwinienne s'est prise en main et s'est complètement réorganisée. Comment se fait-il que la LNH ne soit même pas près d'y arriver? Comment se fait-il que l'on laisse encore des gens — des dinosaures — tenir des propos tels ceux tenus à la CBC par un homme bien connu, qui parle à tort et à travers, qui parle du stress opérationnel exactement de la même façon que le faisaient les commandants dans les années 1980 et 1990, qui qualifiaient les soldats de « mauviettes », alors que, en réalité, ils étaient les plus courageux?

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Les travaux du Sénat

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je prends la parole au nom du leader de l'opposition, le sénateur Cowan, qui devait être à Halifax ce soir pour un engagement public. Je dois vous dire que, lorsque je l'ai appelé pour lui dire que nous allions ajourner pour l'été ce soir, je l'ai senti assez irrité, non pas parce qu'il voulait que nous continuions à travailler comme des galériens, mais parce qu'il avait déjà rédigé un discours qu'il voulait prononcer demain matin.

Les phares à titre de symboles irremplaçables du patrimoine maritime—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Merci, Votre Honneur, et je présente mes excuses à la sénatrice Champagne.

L'inégalité d'accès à la justice—Interpellation

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je sais que la sénatrice Jaffer s'apprêtait à clore ce débat, mais auparavant, je tenais seulement à dire à quel point la question qu'elle a portée à notre attention est importante.

Le Sénat—La promotion et la défense des causes d'intérêt public—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Honorables sénateurs, je sollicite votre clémence à mon égard en cette heure tardive parce que j'ai un discours, mais vous devez comprendre que, pour que l'on puisse souligner dignement le départ de nos cinq collègues sénateurs cette semaine, j'ai cédé mon temps de parole pour que nous puissions rendre hommage aux sénateurs Buth, Segal, Callbeck, Dallaire et Champagne.

L'étude sur les relations internationales du Canada en matière de sécurité et de défense

19 juin, 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Alors, vous pensiez que je n'allais pas prendre la parole, n'est-ce pas? Eh bien, vous vous êtes trompés! Je prends donc la parole pour appuyer ce rapport du Comité de la défense, qui recommande que le Canada participe à la défense antimissile balistique avec le NORAD.
« 1 2 3 4 5  ... »