Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Sandra Lovelace Nicholas

L Le sénateur Sandra Lovelace Nicholas a joué un rôle déterminant dans la lutte des Canadiennes autochtones pour l'acquisition de leurs droits, et offre ainsi un excellent exemple de ce que peut accomplir une femme qui s'applique à rectifier une injustice.

Discours et débats

Les débouchés pour les jeunes autochtones

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 19 octobre 2011 par le sénateur Roméo Dallaire

L'honorable Roméo Antonius Dallaire :

Honorables sénateurs, ma question s'adresse au leader du gouvernement au Sénat. On nous a récemment mis au courant d'un problème concernant l'utilisation des éléments des Forces canadiennes au pays.

Au moment du référendum de 1995, époque délicate, j'étais commandant des forces armées pour toute la province de Québec. À cette époque, Hydro-Québec voulait « mettre sous l'eau une partie de la province », et la communauté crie avait réagi fortement. On m'avait interdit de faire un plan de prévention, parce qu'on avait peur que les médias en soient avertis et que cela cause des frictions.

Tout récemment, le chef national des Premières nations a dit que les organisations, et je cite l'Unité nationale de contre-ingérence des Forces canadiennes a surveillé les activités militantes et les protestations de l'Assemblée des Premières Nations. Apparemment, cette organisation est considérée comme une menace à la sécurité nationale.

Le gouvernement croit-il que les protestataires autochtones menacent la sécurité nationale et qu'ils doivent être surveillés par les forces de contre-ingérence, à l'instar de la bande qui occupe Toronto pour protester contre certains événements survenus dans le secteur financier? Est-ce que le leader peut nous indiquer la raison pour laquelle l'Unité nationale de contre-ingérence vise les Autochtones et leurs protestations?

Veuillez s'il vous plait appuyer ici pour lire la question du sénateur dans son intégralité

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Les travaux du Sénat

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je prends la parole au nom du leader de l'opposition, le sénateur Cowan, qui devait être à Halifax ce soir pour un engagement public. Je dois vous dire que, lorsque je l'ai appelé pour lui dire que nous allions ajourner pour l'été ce soir, je l'ai senti assez irrité, non pas parce qu'il voulait que nous continuions à travailler comme des galériens, mais parce qu'il avait déjà rédigé un discours qu'il voulait prononcer demain matin.

Les phares à titre de symboles irremplaçables du patrimoine maritime—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Merci, Votre Honneur, et je présente mes excuses à la sénatrice Champagne.

L'inégalité d'accès à la justice—Interpellation

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je sais que la sénatrice Jaffer s'apprêtait à clore ce débat, mais auparavant, je tenais seulement à dire à quel point la question qu'elle a portée à notre attention est importante.

Le Sénat—La promotion et la défense des causes d'intérêt public—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Honorables sénateurs, je sollicite votre clémence à mon égard en cette heure tardive parce que j'ai un discours, mais vous devez comprendre que, pour que l'on puisse souligner dignement le départ de nos cinq collègues sénateurs cette semaine, j'ai cédé mon temps de parole pour que nous puissions rendre hommage aux sénateurs Buth, Segal, Callbeck, Dallaire et Champagne.

L'étude sur les relations internationales du Canada en matière de sécurité et de défense

19 juin, 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Alors, vous pensiez que je n'allais pas prendre la parole, n'est-ce pas? Eh bien, vous vous êtes trompés! Je prends donc la parole pour appuyer ce rapport du Comité de la défense, qui recommande que le Canada participe à la défense antimissile balistique avec le NORAD.
« 1 2 3 4 5  ... »