Discours et débats

La prise en compte des Autochtones et des habitants du Nord dans la rédaction des mesures législatives en matière de justice pénale

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 17 novembre 2011 par le sénateur Nick Sibbeston

L'honorable Nick G. Sibbeston :

Honorables sénateurs, hier, j'ai pris la parole au sujet du projet de loi omnibus sur la criminalité et des conséquences qu'il pourrait avoir dans les Territoires du Nord- Ouest, où environ 88 p. 100 de la population carcérale actuelle est autochtone. Je soupçonne que la situation est à peu près identique au Nunavut et, dans une moindre mesure peut-être, au Yukon.

Le ministre de la Justice des Territoires du Nord-Ouest s'est récemment dit préoccupé par les coûts et le surpeuplement des établissements que pourrait entraîner le projet de loi. Il y aura plus de gens en prison qui purgeront des peines plus longues en vertu du nouveau projet de loi sur la criminalité.

Dans le Nord, la plupart des détenus ne sont pas en prison parce que ce sont des criminels au sens où nous l'entendons dans le Sud. La plupart sont en prison en raison de problèmes sociaux. Il faut reconnaître que les Autochtones du Nord sont issus d'une culture différente, dans laquelle le mode de vie ancestral occupe une plus grande place.

Au cours des 50 dernières années, les Autochtones, qui avaient toujours vécu dans la nature, ont commencé à vivre dans les villes et les grands centres dans le Nord. Un tel changement est socialement très difficile et a des effets perturbateurs, ce qui explique qu'un grand nombre d'Autochtones se retrouvent en prison non pas, comme je l'ai dit, parce que ce sont des criminels, mais en raison de problèmes sociaux.

Lorsqu'il a rédigé son projet de loi sur la criminalité, est-ce que le gouvernement a songé aux Autochtones qui vivent dans le Nord et s'est-il rendu compte que ce projet de loi les punira très durement et leur sera très préjudiciable?

Veuillez s'il vous plait appuyer ici pour lire la question du sénateur dans son intégralité

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »