Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Catherine Callbeck

L La sénatrice Catherine S. Callbeck a été la première femme au Canada à être élu premier ministre provincial. Elle a été nommée une des 100 plus puissantes femmes canadiennes en 2006. Nommé au Sénat le 23 septembre 1997, elle représente la province de l’Île-du-Prince-Édouard.

Discours et débats

La cinquante-neuvième Conférence Pugwash - Le désarmement nucléaire et la résolution de conflits

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 22 novembre 2011 par le sénateur Roméo Dallaire

L'honorable Roméo Antonius Dallaire :

Honorables sénateurs, dans les grands titres du journal The Telegram de St. John's, on pouvait lire ceci : « Le chef de la Défense d'Israël veut empêcher l'Iran de se procurer des armes nucléaires. » Je cite les propos du ministre de la Défense d'Israël, Ehoud Barak, rapporté dans l'article :

Je crois que le monde unira ses efforts et respectera son engagement d'empêcher l'Iran de devenir une puissance nucléaire [...] Nous avons dit à nos amis partout dans le monde d'être parés à toute éventualité et je suis ravi de constater que bon nombre de chefs d'État [...] relaient ces propos.

Le Conseil de Pugwash s'est réuni dans le cadre de sa 59e conférence, du 1er au 4 juillet dernier. Il a été créé dans une petite ville appelée Pugwash, en Nouvelle-Écosse, par Cyrus Eaton en 1957. Nous avons dirigé le mouvement non seulement dans le désarmement nucléaire, mais dans la non-prolifération.

Le premier jour de la conférence était consacré à la sécurité et au désarmement nucléaire en Europe. Les sous-ministres russe et américain des Affaires étrangères étaient présents et ont activement participé à la conférence. Les discussions portaient surtout sur les thèmes suivants : les armes nucléaires tactiques en Europe, le réexamen du Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe, le renforcement de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, le rôle des systèmes de défense contre les missiles balistiques dans les relations entre les États-Unis et la Russie, et le rôle de l'Europe dans le cadre du mouvement Global Zero, dont le but est d'éliminer les armes nucléaires dans le monde.

Les trois jours suivants étaient consacrés à une série de groupes de travail sur le désarmement nucléaire et la non-prolifération, les perspectives de paix et de sécurité au Moyen-Orient, la stabilité régionale en Asie centrale et méridionale, la situation en Afghanistan et les relations indo-pakistanaises, et la sécurité et le désarmement en Europe. Les assemblées plénières portaient sur la politique nucléaire de l'Iran — Quel avenir pour la Palestine? Comment l'Europe peut-elle aider?— et sur l'élimination des armes de destruction massive au Moyen-Orient.

Le but ou l'objectif principal de Pugwash, un mouvement international que nous avons créé et dirigé, est d'éliminer toutes les armes de destruction massive — nucléaires, chimiques et biologiques — et d'éliminer la guerre, en sa qualité d'institution sociale ayant pour but de régler des différends internationaux. Par conséquent, la résolution pacifique de conflits par le dialogue et la compréhension mutuelle est un aspect incontournable des activités de Pugwash. C'est particulièrement pertinent lorsque des armes nucléaires ou d'autres armes de destruction massive sont déployées et risquent d'être utilisées.

C'est bien de vouloir empêcher la prolifération de petites armes dans des pays potentiellement malintentionnés, mais ce n'est qu'une partie du problème. L'essence du problème, c'est le désarmement nucléaire et l'élimination de ces systèmes d'armes absolument inutiles qui constituent un affront à notre droit universel à la sécurité dans le monde.

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Les travaux du Sénat

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je prends la parole au nom du leader de l'opposition, le sénateur Cowan, qui devait être à Halifax ce soir pour un engagement public. Je dois vous dire que, lorsque je l'ai appelé pour lui dire que nous allions ajourner pour l'été ce soir, je l'ai senti assez irrité, non pas parce qu'il voulait que nous continuions à travailler comme des galériens, mais parce qu'il avait déjà rédigé un discours qu'il voulait prononcer demain matin.

Les phares à titre de symboles irremplaçables du patrimoine maritime—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Merci, Votre Honneur, et je présente mes excuses à la sénatrice Champagne.

L'inégalité d'accès à la justice—Interpellation

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je sais que la sénatrice Jaffer s'apprêtait à clore ce débat, mais auparavant, je tenais seulement à dire à quel point la question qu'elle a portée à notre attention est importante.

Le Sénat—La promotion et la défense des causes d'intérêt public—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Honorables sénateurs, je sollicite votre clémence à mon égard en cette heure tardive parce que j'ai un discours, mais vous devez comprendre que, pour que l'on puisse souligner dignement le départ de nos cinq collègues sénateurs cette semaine, j'ai cédé mon temps de parole pour que nous puissions rendre hommage aux sénateurs Buth, Segal, Callbeck, Dallaire et Champagne.

L'étude sur les relations internationales du Canada en matière de sécurité et de défense

19 juin, 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Alors, vous pensiez que je n'allais pas prendre la parole, n'est-ce pas? Eh bien, vous vous êtes trompés! Je prends donc la parole pour appuyer ce rapport du Comité de la défense, qui recommande que le Canada participe à la défense antimissile balistique avec le NORAD.
« 1 2 3 4 5  ... »