Discours et débats

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe—La réunion de l'Assemblée parlementaire

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 14 mars 2012 par le sénateur Frank Mahovlich (retraité)

L'honorable Francis William Mahovlich :

Honorables sénateurs, je veux vous faire part des discussions qui se ont eu lieu lors de la 11e session d'hiver de l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, aussi connue sous le nom d'OSCE. La réunion s'est déroulée sur deux jours en février. Près de 250 parlementaires provenant des 56 États membres de l'OSCE, ainsi que de quelques- uns des pays qui comptent au nombre de ses partenaires méditerranéens, ont assisté à cette réunion.

J'ai été impressionné par les nombreux sujets qui ont été abordés durant la session d'hiver et par l'examen approfondi auxquels ils ont été soumis. J'ai participé aux discussions sur le terrorisme et la criminalité dans la région, et j'ai souligné le rôle important que les parlementaires de l'OSCE jouent face à ces problèmes qui, du fait qu'ils ne s'arrêtent pas à la frontière, exigent qu'on s'y attaque de manière concertée et coordonnée.

Lors de la séance sur la démocratie et les droits de la personne, certaines personnes ont parlé des mauvais traitements que des membres de leur famille immédiate ou des associés avaient subis de la part du système juridique de leur pays, mauvais traitements qui avaient parfois même entraîné leur décès. Cela m'a permis de mieux apprécier le rôle important que joue l'Assemblée parlementaire dans la sensibilisation aux violations des droits de la personne commises dans la région.

L'importance de l'Assemblée parlementaire a aussi été démontrée lors de la séance sur les questions économiques et environnementales durant laquelle on a tenu un débat opportun sur la crise économique en Europe. Une séance plénière a été consacrée à un débat spécial sur l'avenir du contrôle des armements classiques en Europe.

Pour conclure, l'Assemblée parlementaire a adopté une déclaration sur la situation en Syrie et a exhorté tous les participants à ce conflit à respecter pleinement les droits de la personne et les libertés fondamentales.

Honorables sénateurs, la session d'hiver a été instructive, et elle a permis aux parlementaires canadiens de débattre avec d'autres parlementaires de questions d'intérêt commun. Je vous encourage à participer aux réunions de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, si vous avez l'occasion de le faire.

En conclusion, je remercie les membres du personnel de la délégation canadienne à l'OSCE, en particulier l'ambassadrice Fredericka Gregory, pour leur appui et leur aide pendant la réunion.

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »