Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Lillian Dyck

L La sénatrice Lillian Dyck a été nommée au Sénat en 2005 par le Premier ministre Paul Martin pour représenter la Saskatchewan. Avant de devenir sénatrice, la sénatrice Dyck était l'une des plus grandes neurochimistes du Canada et ses recherches ont beaucoup aidé à la découverte de médicaments permettant de traiter des maladies comme le Parkinson, la schizophrénie et l'Alzheimer, de même qu'à l'obtention de brevets.

Discours et débats

Loi sur l'abolition du registre des armes d'épaule—Motion tendant à l'attribution d'une période de temps pour le débat

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 03 avril 2012 par la sénatrice Lillian Eva Dyck

L'honorable Lillian Eva Dyck :

Honorables sénateurs, j'ai écouté attentivement les propos des autres sénateurs concernant la motion visant à limiter le débat. Je suis troublée chaque fois que le débat est limité parce que, en tant que personne qui a vécu en marge de la société pendant plusieurs années, j'ai toujours considéré qu'il est très important de prendre connaissance de tous les points de vue. Comme l'a dit le sénateur Fraser, il ne semble pas y avoir de raison valable pour précipiter l'adoption du projet de loi par le Sénat. Limiter le nombre de témoins appelés à comparaître devant le comité est une mauvaise idée. Plusieurs personnes sont contre le projet de loi. Si nous ne prenons pas la peine d'écouter les raisons pour lesquelles elles s'y opposent, comment pourrons-nous prendre la meilleure décision qui soit?

Nous ne faisons pas tous partie du comité qui a entendu les témoins se prononcer sur cette question. Les points de vue à ce sujet sont variés. Si nous n'en prenons pas connaissance, le comité ne pourra pas prendre une décision éclairée. Je ne siège pas au comité; comment pourrais-je alors connaître les tenants et aboutissants du débat? Il s'agit d'un enjeu complexe. Nous nous imposons des limites et nous restreignons notre temps de parole. En nous limitant ainsi, nous n'exerçons pas nos responsabilités de sénateurs. C'est pourquoi je crois que toute limitation des débats au Sénat est déplorable.

Des voix : Bravo!

Veuillez s'il vous plait appuyer ici pour lire ce débat dans son intégralité

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Les travaux du Sénat

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je prends la parole au nom du leader de l'opposition, le sénateur Cowan, qui devait être à Halifax ce soir pour un engagement public. Je dois vous dire que, lorsque je l'ai appelé pour lui dire que nous allions ajourner pour l'été ce soir, je l'ai senti assez irrité, non pas parce qu'il voulait que nous continuions à travailler comme des galériens, mais parce qu'il avait déjà rédigé un discours qu'il voulait prononcer demain matin.

Les phares à titre de symboles irremplaçables du patrimoine maritime—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Merci, Votre Honneur, et je présente mes excuses à la sénatrice Champagne.

L'inégalité d'accès à la justice—Interpellation

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je sais que la sénatrice Jaffer s'apprêtait à clore ce débat, mais auparavant, je tenais seulement à dire à quel point la question qu'elle a portée à notre attention est importante.

Le Sénat—La promotion et la défense des causes d'intérêt public—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Honorables sénateurs, je sollicite votre clémence à mon égard en cette heure tardive parce que j'ai un discours, mais vous devez comprendre que, pour que l'on puisse souligner dignement le départ de nos cinq collègues sénateurs cette semaine, j'ai cédé mon temps de parole pour que nous puissions rendre hommage aux sénateurs Buth, Segal, Callbeck, Dallaire et Champagne.

L'étude sur les relations internationales du Canada en matière de sécurité et de défense

19 juin, 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Alors, vous pensiez que je n'allais pas prendre la parole, n'est-ce pas? Eh bien, vous vous êtes trompés! Je prends donc la parole pour appuyer ce rapport du Comité de la défense, qui recommande que le Canada participe à la défense antimissile balistique avec le NORAD.
« 1 2 3 4 5  ... »