Discours et débats

Le Mois de la sensibilisation à la maladie de Parkinson

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 04 avril 2012 par le sénateur Terry Mercer

L'honorable Terry M. Mercer :

Honorables sénateurs, le mois d'avril est le Mois de la sensibilisation à la maladie de Parkinson. Plus de 100 000 personnes sont atteintes de cette maladie au Canada. En fait, il s'agit de la maladie neurologique la plus fréquente au monde après la maladie d'Alzheimer. Le parkinson est une maladie évolutive chronique qui entraîne des troubles dégénératifs invalidants. Il a non seulement des répercussions sur la vie des personnes atteintes, mais aussi sur celle de leur famille et de leurs amis dans toutes les collectivités, d'un bout à l'autre du Canada.

Cette année, le thème est « À vos marques! Prêts? Bougez. » Comme la maladie de Parkinson cause des troubles moteurs, l'une des meilleures choses que puissent faire les personnes qui en sont atteintes, c'est de bouger et de s'efforcer de marcher, de danser et de faire de la bicyclette. Les études révèlent que l'activité physique permet d'améliorer la force, la souplesse, l'équilibre et l'état général. Si c'est vrai pour chacun d'entre nous, c'est d'autant plus vrai pour les personnes atteintes de cette maladie.

Honorables sénateurs, il y a de l'espoir. Au cours des 30 dernières années, la Société Parkinson Canada a accordé plus de 19,5 millions de dollars à la recherche par l'entremise de 385 bourses de recherche, subventions et bourses pour les nouveaux chercheurs. Par ailleurs, elle a adopté la Charte mondiale sur la maladie de Parkinson de l'Organisation mondiale de la santé, selon laquelle les personnes atteintes de cette maladie ont le droit d'être aiguillées vers un médecin s'intéressant particulièrement à la maladie de Parkinson, de recevoir un diagnostic exact, d'avoir accès à des services de soutien, de recevoir des soins soutenus et de participer à la gestion de la maladie. Je crois que les sénateurs seront d'accord avec ces principes, et avec l'idée que ceux-ci devraient s'appliquer non seulement aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson, mais à celles qui sont atteintes de tout autre type de trouble.

Ce mois vise à mieux faire connaître cette maladie en la mettant en évidence. Plusieurs sénateurs savent que des Canadiens célèbres comme Michael J. Fox et Knowlton Nash sont atteints de cette maladie. Hier, à Vancouver, j'ai assisté à un discours dans lequel Wayne Gretzky a annoncé que son père, Walter, venait tout juste d'apprendre qu'il était atteint de la maladie de Parkinson.

J'invite les sénateurs à penser aux patients, à leurs électeurs qui vivent avec la maladie de Parkinson et aux médecins, scientifiques et bénévoles qui s'efforcent d'améliorer la qualité de vie de ces personnes. Nous devons, à titre de parlementaires, susciter un débat sur les politiques qui aident les personnes atteintes, les aidants et tous les Canadiens à avoir la meilleure qualité de vie possible et à mener une vie productive.

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »