Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Catherine Callbeck

L La sénatrice Catherine S. Callbeck a été la première femme au Canada à être élu premier ministre provincial. Elle a été nommée une des 100 plus puissantes femmes canadiennes en 2006. Nommé au Sénat le 23 septembre 1997, elle représente la province de l’Île-du-Prince-Édouard.

Discours et débats

Le financement du programme Katimavik

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 05 avril 2012 par le sénateur Jim Munson

L'honorable Jim Munson :

J'ai lu aujourd'hui la chronique d'Elizabeth Payne dans l'Ottawa Citizen, probablement un des journaux préférés du leader du gouvernement. Elle a soulevé un point intéressant. Elle a déclaré que les conservateurs devraient tenir au programme Katimavik, puisqu'il véhicule des valeurs qui leur sont chères, comme le bénévolat et l'engagement des jeunes. Selon elle, le gouvernement pourrait être tenté de rebaptiser le programme Katimavik. Ce mot, qui signifie « lieu de rencontre » en inuktitut, est tout à fait approprié, compte tenu du fier patrimoine autochtone du Canada. Mais qui sait, un nom plus susceptible de plaire aux conservateurs pourrait sauver le programme. Que diriez-vous de la « brigade jeunesse du gouverneur général » ou de la « brigade royale canadienne des bénévoles »?

Je connais bien ce genre de choses. La réponse du leader tout à l'heure — on passe à un autre niveau —, qui dit que « cela relève de l'ère Trudeau » et ainsi de suite.

Comme le dit Mme Payne, il est difficile d'imaginer un politicien fédéral qui n'aimerait pas cette idée. On pourrait appeler le programme « Conservatik » ou lui accoler un autre nom qui convient mieux. Il est difficile de nier les avantages de ce programme.

Pourriez-vous arrêter de pépier, honorable sénateur? J'essaie de poser une question. Vous pépiez sans arrêt.

Chaque dollar investi dans le programme Katimavik rapporte environ 2,20 $ aux collectivités partenaires. Comment peut-on s'opposer à cela?

Nous avons reçu des centaines de courriels de parents. Les jeunes qui se sont inscrits au programme cette année — qui sont toujours sur la liste des participants et s'apprêtaient à y participer cet été — se retrouvent le bec dans l'eau. Ils ont été sélectionnés et devaient être les prochains participants au programme, mais ils sont maintenant laissés pour compte.

Voici ce qu'a dit la mère d'un participant inscrit :

Mon fils a été sélectionné à titre de participant au programme Katimavik qui débute en juillet. Il envisageait son avenir avec enthousiasme, et se réjouissait à l'idée de découvrir une région du Canada qu'il ne connaît pas et d'aider d'autres personnes, car il avait été accepté au programme. Il ne s'est pas inscrit à l'université ou au collège cette année. Que va-t-il faire maintenant?

C'était son rêve et le gouvernement l'a brisé. Madame le leader, ce n'est pas notre gouvernement — et certainement pas le mien — qui a brisé le rêve de ce jeune homme. Je vous pose la même question que sa mère : que va-t-il faire maintenant?

Veuillez s'il vous plait appuyer ici pour lire la question du sénateur dans son intégralité


Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Les travaux du Sénat

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je prends la parole au nom du leader de l'opposition, le sénateur Cowan, qui devait être à Halifax ce soir pour un engagement public. Je dois vous dire que, lorsque je l'ai appelé pour lui dire que nous allions ajourner pour l'été ce soir, je l'ai senti assez irrité, non pas parce qu'il voulait que nous continuions à travailler comme des galériens, mais parce qu'il avait déjà rédigé un discours qu'il voulait prononcer demain matin.

Les phares à titre de symboles irremplaçables du patrimoine maritime—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Merci, Votre Honneur, et je présente mes excuses à la sénatrice Champagne.

L'inégalité d'accès à la justice—Interpellation

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je sais que la sénatrice Jaffer s'apprêtait à clore ce débat, mais auparavant, je tenais seulement à dire à quel point la question qu'elle a portée à notre attention est importante.

Le Sénat—La promotion et la défense des causes d'intérêt public—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Honorables sénateurs, je sollicite votre clémence à mon égard en cette heure tardive parce que j'ai un discours, mais vous devez comprendre que, pour que l'on puisse souligner dignement le départ de nos cinq collègues sénateurs cette semaine, j'ai cédé mon temps de parole pour que nous puissions rendre hommage aux sénateurs Buth, Segal, Callbeck, Dallaire et Champagne.

L'étude sur les relations internationales du Canada en matière de sécurité et de défense

19 juin, 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Alors, vous pensiez que je n'allais pas prendre la parole, n'est-ce pas? Eh bien, vous vous êtes trompés! Je prends donc la parole pour appuyer ce rapport du Comité de la défense, qui recommande que le Canada participe à la défense antimissile balistique avec le NORAD.
« 1 2 3 4 5  ... »