Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

George Furey

L Un éducateur et avocat qui est très engagé dans sa communauté, le sénateur George Furey est l'un des citoyens les plus en vue de Terre-Neuve et du Labrador. Nommé au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien, il représente Terre-Neuve-et-Labrador.

Discours et débats

Le Programme canadien d'adaptation agricole

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 09 mai 2012 par le sénateur Terry Mercer

L'honorable Terry M. Mercer :

Honorables sénateurs, le Programme canadien d'adaptation agricole, ou PCAA, a été conçu pour être géré par l'industrie et les intervenants locaux, ce qui lui donne la souplesse nécessaire pour traiter les propositions et les projets de recherche et de développement, de petite ou de grande envergure, qui pourraient être bénéfiques aux industries agricoles locales dans l'ensemble du pays. La gestion du PCAA est donc confiée à des conseils de directeurs locaux établis dans chaque province et territoire.

En Nouvelle-Écosse, la gestion du PCAA est confiée à Agri- Futures Nouvelle-Écosse, l'un des quatorze conseils régionaux du Canada. Ce conseil regroupe 10 directeurs provenant de tous les secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire, ainsi qu'un directeur jeunesse. Les membres sont sélectionnés par la Fédération de l'agriculture de la Nouvelle-Écosse, et le gouvernement ne participe aucunement au processus. Toutefois, deux personnes jouent un rôle de liaison, l'une avec le gouvernement provincial, l'autre avec le gouvernement fédéral. Elles siègent au conseil à titre de membres sans droit de vote.

Le 11 avril, le personnel d'Agriculture et Agroalimentaire Canada a informé Agri-Futures Nouvelle-Écosse que les conseils régionaux n'auraient plus de rôle à jouer dans la prestation des programmes fédéraux qui seront établis après l'échéance du PCAA, qui doit prendre fin le 31 mars 2014.

Est-ce que le leader du gouvernement au Sénat peut nous dire pourquoi le gouvernement fédéral a décidé de mettre fin à un programme aussi utile, qui est géré par des responsables locaux pour la population locale?

Veuillez s'il vous plait appuyer ici pour lire la question du sénateur dans son intégralité

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »