Discours et débats

La mise à jour économique

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 26 mai 2009 par le sénateur James Cowan

L'honorable James S. Cowan (leader de l'opposition) :

Honorables sénateurs, ma question s'adresse au leader du gouvernement au Sénat. Il y a huit mois, tous les économistes connus prédisaient un ralentissement économique mondial. À ce moment, le premier ministre et son ministre des Finances ont dit aux Canadiens de ne pas s'inquiéter. Ils ont affirmé qu'il n'y aurait pas de récession au Canada et que les excédents budgétaires se poursuivraient indéfiniment.

L'automne dernier, le gouvernement avait la possibilité d'agir en proposant, dans sa mise à jour économique, des mesures pouvant aider les Canadiens à surmonter la tempête qui s'annonçait. Mais le gouvernement a plutôt choisi de se livrer à des manœuvres politiques partisanes, puis a fermé le Parlement pendant plus de deux mois pour se soustraire à un vote de confiance qu'il savait ne pas pouvoir gagner.

Enfin, dans son budget de janvier, le gouvernement a admis ce que les Canadiens savaient déjà : le pays allait au devant de grandes difficultés. Hier, le ministre des Finances a dû faire marche arrière une fois de plus en reconnaissant que le déficit serait nettement plus important qu'il ne l'avait prédit.

Compte tenu des lamentables résultats obtenus par le gouvernement dans ses prévisions économiques et dans son aide aux Canadiens qui connaissent des temps difficiles, comment la population peut-elle être sûre que cette dernière déclaration est autre chose qu'une vaine conjecture du ministre Flaherty?

Veuillez s'il vous plait appuyer ici pour lire la question du sénateur dans son intégralité

Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Les travaux du Sénat

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je prends la parole au nom du leader de l'opposition, le sénateur Cowan, qui devait être à Halifax ce soir pour un engagement public. Je dois vous dire que, lorsque je l'ai appelé pour lui dire que nous allions ajourner pour l'été ce soir, je l'ai senti assez irrité, non pas parce qu'il voulait que nous continuions à travailler comme des galériens, mais parce qu'il avait déjà rédigé un discours qu'il voulait prononcer demain matin.

Les phares à titre de symboles irremplaçables du patrimoine maritime—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Merci, Votre Honneur, et je présente mes excuses à la sénatrice Champagne.

L'inégalité d'accès à la justice—Interpellation

19 juin, 2014 | Par la sénatrice Joan Fraser | Chers collègues, je sais que la sénatrice Jaffer s'apprêtait à clore ce débat, mais auparavant, je tenais seulement à dire à quel point la question qu'elle a portée à notre attention est importante.

Le Sénat—La promotion et la défense des causes d'intérêt public—Interpellation

19 juin, 2014 | Par le sénateur Jim Munson | Honorables sénateurs, je sollicite votre clémence à mon égard en cette heure tardive parce que j'ai un discours, mais vous devez comprendre que, pour que l'on puisse souligner dignement le départ de nos cinq collègues sénateurs cette semaine, j'ai cédé mon temps de parole pour que nous puissions rendre hommage aux sénateurs Buth, Segal, Callbeck, Dallaire et Champagne.

L'étude sur les relations internationales du Canada en matière de sécurité et de défense

19 juin, 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Alors, vous pensiez que je n'allais pas prendre la parole, n'est-ce pas? Eh bien, vous vous êtes trompés! Je prends donc la parole pour appuyer ce rapport du Comité de la défense, qui recommande que le Canada participe à la défense antimissile balistique avec le NORAD.
« 1 2 3 4 5  ... »