Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Mobina Jaffer

L Nommée au Sénat le 13 juin 2001 par le Très honorable Jean Chrétien, la sénatrice Mobina Jaffer représente la Colombie Britannique et la division sénatoriale Colombie Britannique. En 2005, elle figurait parmi les 100 femmes les plus influentes au Canada.

Discours et débats

L'étude des questions relatives au cadre actuel et en évolution du gouvernement fédéral pour la gestion des pêches et des océans

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 16 juin 2009 par le sénateur William Rompkey (retraité)

L'honorable Bill Rompkey :

Honorables sénateurs, je propose :

Que le quatrième rapport du Comité sénatorial permanent des pêches et des océans intitulé Pêches marines du Nunavut : quotas et ports, présenté au Sénat le 4 juin 2009, soit adopté et que, en application du paragraphe 131(2) du Règlement, le Sénat demande au gouvernement une réponse complète et détaillée, la ministre des Pêches ayant été désignée ministre chargée de répondre à ce rapport.

— Honorables sénateurs, les principales recommandations de ce rapport concernent l'infrastructure et les quotas. Il y a deux sous- zones au large du Nunavut, les sous-zones 0A et 0B. Dans la sous- zone 0A, les Nunavummiuts qui habitent dans un endroit contigu à cette sous-zone obtiennent tous les quotas. Toutefois, dans la sous- zone située plus au Sud, la sous-zone 0B, ils obtiennent environ 20 p. 100 des quotas. Nous sommes d'avis que cela est injuste. En outre, cela contredit la politique suivie ailleurs selon laquelle les personnes qui habitent dans un endroit adjacent à la ressource ont un accès prioritaire à cette ressource et obtiennent la préférence lors de l'attribution des quotas de pêche.

Nous sommes donc d'avis qu'il y aurait lieu de revoir la façon dont on attribue les quotas, de manière à ce que les Nunavummiuts et les pêcheurs obtiennent la part du lion en matière de quotas, particulièrement si on prévoit les accroître.

Le deuxième point important concerne l'infrastructure. Le Nunavut est dépourvu de ports, et cela nous a frappés. Ceux d'entre nous qui viennent des provinces atlantiques sont habitués de voir des quais et des digues dans toutes nos collectivités. Nous n'en avons pas vu au Nunavut. Je suppose que le sénateur Comeau, qui est allé au Nunavut avant nous, a fait la même constatation.

Nous recommandons qu'on mette en œuvre un plan de construction d'infrastructure portuaire telle que des quais et des digues. Sans cette infrastructure, il est impossible d'ajouter de la valeur aux prises. Les prises se font en mer. Les bateaux de pêche versent des redevances et offrent des emplois, mais ils n'offrent pas aux riverains le maximum des avantages qu'ils pourraient espérer obtenir.

On a publié un rapport conjoint Nunavut-Canada en 2005 ou en 2006. Dans ce rapport, on recommandait la construction de sept ports au Nunavut. Jusqu'à maintenant, des fonds ont été versés pour la construction d'un seul port, à Pangnirtum. Je ne sais pas si la construction a débuté.

Il est essentiel de créer un programme spécial, car le budget des ports pour petites embarcations ne prévoit aucun montant pour la construction de quais et de digues dans diverses collectivités du Nunavut, de manière à ce que les riverains puissent récolter les fruits des ressources extracôtières.


Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »