Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Sandra Lovelace Nicholas

L Le sénateur Sandra Lovelace Nicholas a joué un rôle déterminant dans la lutte des Canadiennes autochtones pour l'acquisition de leurs droits, et offre ainsi un excellent exemple de ce que peut accomplir une femme qui s'applique à rectifier une injustice.

Discours et débats

Le drapeau acadien

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Déclaration faite le 17 novembre 2009 par le sénateur Fernand Robichaud

L'honorable Fernand Robichaud :

Honorables sénateurs, je vous ai déjà mentionné que mon lieu de résidence, Saint-Louis-de-Kent, au Nouveau-Brunswick, était reconnu comme le berceau du drapeau acadien, le tricolore bleu, blanc, rouge, avec une étoile dans le bleu.

Pour l'affirmer de façon plus officielle et pour le rendre plus réel, la collectivité de Saint-Louis-de-Kent s'est rassemblée, le dimanche 8 novembre dernier, pour hisser un immense drapeau acadien de près de 9 mètres par 18 mètres au faîte d'un mât de 37 mètres érigé au centre du village, au faîte de la butte du pont.

C'est ainsi que le village de Saint-Louis-de-Kent veut faire valoir et afficher son patrimoine historique.

La fierté des gens de Saint-Louis-de-Kent dépasse la hauteur du mât qu'ils ont érigé et leur hospitalité dépasse, elle aussi, les dimensions du drapeau qu'ils y ont hissé.

C'est un fils de Saint-Louis-de-Kent, Mgr Marcel-François Richard, qui en fut également vicaire et curé, qui a proposé au XIXe siècle l'adoption du tricolore étoilé en tant que symbole de l'identité acadienne.

C'est le 15 août 1884 que les Acadiens, réunis lors de la deuxième convention nationale à Miscouche, à l'Île-du-Prince-Édouard, se sont choisi un drapeau distinctif.

Mgr Richard voulait, et je cite : « [...] que l'Acadie eut un drapeau qui lui rappelât non seulement que ses enfants sont français, mais qu'ils sont aussi Acadiens. »

Il faut dire également que Mgr Richard avait pris soin de faire confectionner ce premier drapeau par Mme Marie Babineau, une résidente de Saint-Louis-de-Kent.

Lors de cette cérémonie mémorable et touchante, la chorale de Saint-Louis a chanté l'hymne national acadien, l'Ave Maris Stella, et, par la suite, les participants ont eu droit à une conférence fort intéressante et fascinante de la part de l'historien Maurice Basque.

Honorables sénateurs, ce drapeau est le symbole de la ténacité et du dynamisme du peuple acadien; il est à la fois un rappel de qui nous sommes, de notre sentiment d'appartenance et de notre identité francophone. Autrement dit, au cours des années, le tricolore étoilé est « devenu le plus puissant symbole d'identité culturelle du peuple acadien ».

De plus, je tiens à offrir mes plus sincères félicitations au maire et aux conseillers municipaux, ainsi qu'à M. Bernard Landry, président du comité organisateur des fêtes du 125e anniversaire du drapeau acadien, pour une activité mémorable et un travail bien fait.


Déclarations récentes des sénateurs libéraux

Projet de loi sur le contrôle par les premières nations de leurs systèmes d'éducation

10 avr., 2014 | Par la sénatrice Lillian Eva Dyck | Honorables sénateurs, j'aimerais faire quelques observations au sujet de cette motion. Je l'appuie sans réserve. L'adoption d'une loi sur l'éducation des Premières Nations est très importante pour le bien-être des Premières Nations des quatre coins du Canada, et surtout pour les jeunes Autochtones.

L'écart entre les riches et les pauvres

10 avr., 2014 | Par le sénateur Céline Hervieux-Payette | Qu'entend faire le gouvernement pour tirer les enseignements de la crise financière, réduire les inégalités de la richesse et s'inspirer d'autres juridictions qui ont commencé à mettre la pédale douce sur des rémunérations qui n'ont rien à voir avec la productivité des gens qui reçoivent le salaire moyen d'un Canadien en une demi-journée?

La transmission télévisée des travaux du Sénat

10 avr., 2014 | Par le sénateur Grant Mitchell | Quelle est l'opinion du leader à ce sujet?

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur Art Eggleton | Cette recommandation a reçu l'appui unanime du Sénat; j'en déduis donc, sénateur, que vous serez tout à fait disposé à la faire valoir auprès du gouvernement.

Un régime national d'assurance-médicaments

10 avr., 2014 | Par le sénateur James Cowan | Ma question est donc la suivante : le gouvernement fera-t-il du programme national d'assurance-médicaments une priorité?
« 1 2 3 4 5  ... »