Enjeux & Idées

Langues officielles

Le bilinguisme et l’égalité sont au cœur de l’esprit de la Charte, de l’identité et des valeurs canadiennes. 

La sénatrice Claudette Tardif

Dans un monde de plus en plus globalisé, où la distance physique et idéologique entre les cultures continue de s’effriter, la langue joue un rôle crucial dans la conservation et la célébration de la diversité.

La difficulté de s’adapter à l’existence d’une dualité linguistique et d’en faire la promotion a toujours été au centre de l’histoire politique du Canada. Depuis l’entrée en vigueur de la Loi sur les langues officielles, en 1968, notre pays est un chef de file mondial dans la promotion et la protection des langues des minorités. Pour qu’il prospère en ce XXIe siècle, le bilinguisme et le multiculturalisme doivent non seulement constituer ses assises, mais aussi lui permettre de devenir un État réellement planétaire.

Les sénateurs libéraux se font souvent les champions des droits en matière de langues officielles. En tant que protecteurs des minorités linguistiques et culturelles, ils reconnaissent l’importance de nos politiques sur les langues officielles et s’emploient à assurer leur bon fonctionnement en s’y prenant de toutes sortes de façons. Que ce soit en examinant des lois ou en menant des études au sein du Comité sénatorial permanent des langues officielles, les sénateurs libéraux comprennent que la dualité linguistique et la diversité culturelle font partie des traits distinctifs de la société canadienne.

Pour en apprendre davantage sur ce que les sénateurs libéraux font pour promouvoir la dualité linguistique, veuillez consulter l’information suivante.


Ressources en ligne

Nouvelles

Blog

Débats

Publications