Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Catherine Callbeck

L La sénatrice Catherine S. Callbeck a été la première femme au Canada à être élu premier ministre provincial. Elle a été nommée une des 100 plus puissantes femmes canadiennes en 2006. Nommé au Sénat le 23 septembre 1997, elle représente la province de l’Île-du-Prince-Édouard.

Nouvelles & communiqués

Un comité sénatorial lance une étude sur notre capacité d'intervention en cas de pandémie avec le Dr Butler-Jones, Administrateur en chef de la santé publique au Canada

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié le 28 septembre 2010

Ottawa, le 28 septembre 2010 - Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie va entamer un train d’audiences sur notre capacité d’intervention en cas de pandémie le mercredi, 29 septembre, à 16 h 15, avec le témoignage de l’Administrateur en chef  de la santé publique du Canada.

M. Butler-Jones, Administrateur en chef de la santé publique, Agence de la santé publique du Canada (ASPC), a joué un rôle prépondérant lors de la crise de la grippe H1N1 qui a balayé le pays l’année dernière.

Le Comité sénatorial fait cette étude à la demande de la ministre de la Santé, Leona Aglukkaq. L’audience comportera un survol de ce qui s’est passé au Canada lors de la crise de la grippe H1N1 ainsi que de l’intervention de l’ASPC et de son évaluation de l’effet de la pandémie sur la situation socioéconomique et sur la santé publique. L’étude a entre autres objectifs de dégager les leçons importantes qu’il y a à tirer de la pandémie et de voir quelles pratiques exemplaires la direction de l’Agence et ses services opérationnels, de la logistique et des communications ont établies depuis.

Les autres témoins attendus le 29 septembre sont :

Dr Danuta Skowronski, chef de l’étude épidémiologique de la grippe et des nouveaux agents pathogènes des voies respiratoires
Centre d'épidémiologie de la Colombie-Britannique

Dr Donald E. Low, microbiologiste en chef
Mount Sinai Hospital

Dr Susan Tamblyn, spécialiste de la santé publique
À titre personnel

On peut se renseigner en ligne sur le comité et son calendrier de réunions à http://senate-senat.ca/social-f.asp.

Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie se compose des sénateurs suivants : 

David Braley (Ontario), Catherine S. Callbeck (Île-du-Prince-Édouard), Andrée Champagne, C.P. (Grandville – Québec), Jane Cordy (Nouvelle-Écosse), Jacques Demers (Rigaud – Québec), Lillian Eva Dyck (Saskatchewan), Nicole Eaton (Ontario), Art Eggleton, C.P. (Ontario) président, Yonah Martin,  (Colombie-Britannique), Pana Merchant (Saskatchewan), Kelvin Kenneth Ogilvie, vice-président (Annapolis Valley – Hants – Nouvelle-Écosse) et Judith Seidman (De la Durantaye – Québec)

- 30 -

Pour en savoir plus, prière de communiquer avec :

Molly Shinhat                                                                                     Jessica Richardson
Relations avec les médias                                                             Greffière du Comité
613-995-1952                                                                                     613-990-6087
Sans frais : 1-800-268-7362                                                         Sans frais : 1-800-268-7362
shinhm@sen.parl.gc.ca                                                                   richaj@sen.parl.gc.ca

 

 


Nouvelles les plus récentes

150 jours d’indépendance
Le caucus libéral du Sénat va de l’avant avec cinq initiatives clés

27 juin, 2014 | Par | Cent cinquante jours se sont écoulés depuis que le chef du Parti libéral Justin Trudeau a annoncé son plan pour réduire la partisannerie excessive et le favoritisme au Sénat, commençant avec l’annonce que tous les sénateurs libéraux deviendraient complètement indépendants du caucus libéral élu. Les sénateurs nouvellement indépendants se sont rencontrés et ont décidé de former le caucus libéral du Sénat, qui a ensuite été reconnu par le Président du Sénat comme l’opposition officielle au Sénat.

L’Agence du revenu du Canada refuse de coopérer avec le directeur parlementaire du budget

19 juin, 2014 | Par | Le sénateur Percy Downe de Charlottetown a obtenu confirmation du directeur parlementaire du budget (DPB) que l’Agence du revenu du Canada (ARC) continue d’empêcher les Canadiens d’avoir accès à d’importantes informations du gouvernement concernant « l’écart fiscal », la différence entre les recettes fiscales que le gouvernement devrait pouvoir percevoir et celles qu’il perçoit en réalité, différence qui résulte de l’évasion fiscale outre-mer.

Le Comité sénatorial dépose un rapport sur l’innovation dans le secteur agricole et agroalimentaire

18 juin, 2014 | Par | Le Comité sénatorial permanent de l’agriculture et des forêts a déposé aujourd’hui son rapport intitulé L’innovation agricole : un élément clé pour nourrir une population en pleine croissance. Le comité s’est penché sur les défis du secteur agricole et agroalimentaire et la manière dont la recherche et l’innovation peuvent aider les intervenants à surmonter ces défis tout en s’adaptant au paysage changeant dans lequel ils évoluent.

Le Comité de la sécurité nationale et de la défense dépose un rapport sur la défense antimissiles balistiques

17 juin, 2014 | Par | Le Canada devrait participer au programme américain de défense antimissiles balistiques. C’est ce que le Comité sénatorial permanent de la sécurité nationale et de la défense soutient dans son rapport intitulé Le Canada et la défense antimissiles balistiques : S’adapter à l’évolution du contexte de menace, déposé aujourd’hui au Sénat.

La démutualisation de compagnies d’assurance préoccupe les insulaires

13 juin, 2014 | Par | Le sénateur de Charlottetown Percy Downe a exprimé, au Sénat, son opposition aux mesures contenues dans le budget fédéral de 2014 qui portent sur les sociétés mutuelles d’assurances, et plus précisément sur la manière dont ces mesures touchent les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard. M. Downe s’inquiète des procédures établies pour la démutualisation de ces sociétés, qui ont été fondées, dans bien des cas, par des agriculteurs qui étaient incapables de souscrire une assurance à juste prix.
« 1 2 3 4 5  ... »