Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Wilfred Moore

L Nommé au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien, le sénateur Wilfred Moore représente la Nouvelle-Écosse et la division sénatoriale Stanhope St./South Shore. Sa nomination remonte au 26 septembre 1996.

Nouvelles & communiqués

Sénateure Ringuette préoccupée par le manque de directives du Conseil du Trésor en ce qui concerne la dotation temporaire pendant que 19 200 travailleurs à la fonction public perdent leur emploi

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié le 02 mai 2012

OTTAWA - Hier, au Comité sénatorial permanent des finances nationales, la Sénateure Pierrette Ringuette a interrogée les représentants du Conseil du Trésor concernant le manque de directives relatives à l'affectation de travailleurs temporaires, tels que des consultants et des employés temporaires, pendant le processus d'élimination de 19 200 emplois au gouvernement fédéral.

La Sénateure Ringuette a posée la question suivante:

«Nous savons tous que la définition d’«employé» et la définition de «personnel» n'est pas la même. Vous avez mentionnés 19 200 employés. Toutefois, concernant la dotation de personnel, les consultants, les gens qui sont embauchés par l'intermédiaire d'agences de recrutement, quelle a été la directive en ce qui concerne les diminutions budgétaires?  Ont-ils eu l’avis d’y mettre fin immédiatement? »

Les représentants du Conseil du Trésor ont répondu qu'il n'y a pas d'interdiction sur l'embauche de travailleurs temporaires à contrat.

Les représentants du Conseil du Trésor ont également été questionnés sur le nombre de ces contrats temporaires qui sont actuellement employés au sein du gouvernement. Ils n’ont pu répondre et ont dit qu'ils ne calculent pas ces données.

Les travailleurs temporaires sont un élément de plus en plus présent à la fonction publique du Canada, atteignant 300 millions de dollars annuellement pendant les dernières années. Les agences de recrutement se remplissent les poches de l'argent des contribuables, ils paient leurs travailleurs une fraction du salaire de leurs homologues permanents.  De plus les valeurs fondamentales de la Loi sur l'emploi dans la fonction publique, tels que le mérite, ne sont pas appliquées.

La Commission de la fonction publique a publié un rapport en Octobre 2010 qui a souligné le problème de travailleurs temporaires, en particulier, qu'ils sont utilisés pour vraisemblablement contourner la Loi sur l'emploi dans la fonction publique pour combler des postes pendant des années sans obéir aux règles du processus d'embauche.

Suite à la réunion, la Sénateure Ringuette a fait la déclaration suivante:

«C'est un problème grave et qui doit être corrigé considérant que le gouvernement prévoit couper 19 200 emplois à la fonction publique. Les règles du Conseil du Trésor sur la dotation temporaire n'ont pas été suivies avant et il est peu probable qu'elles le seront désormais. Où est l'équité pour ceux qui ont obéis aux règles et qui seront maintenant congédiés? Comment pouvons-nous espérer créer un service publique qualifié et compétent pour l'avenir, si nous embauchons une quantité croissante de personnel temporaire?

Si le gouvernement désir réduire des coûts à ce point et rendre la futur fonction public plus efficace et compétente;  il devrait cesser l'embauche à huis clos.»

Pour obtenir des renseignements supplémentaires:

Tim Rosenburgh
Bureau de la Sénateure Pierrette Ringuette
(613) 943-2248

Nouvelles les plus récentes

150 jours d’indépendance
Le caucus libéral du Sénat va de l’avant avec cinq initiatives clés

27 juin, 2014 | Par | Cent cinquante jours se sont écoulés depuis que le chef du Parti libéral Justin Trudeau a annoncé son plan pour réduire la partisannerie excessive et le favoritisme au Sénat, commençant avec l’annonce que tous les sénateurs libéraux deviendraient complètement indépendants du caucus libéral élu. Les sénateurs nouvellement indépendants se sont rencontrés et ont décidé de former le caucus libéral du Sénat, qui a ensuite été reconnu par le Président du Sénat comme l’opposition officielle au Sénat.

L’Agence du revenu du Canada refuse de coopérer avec le directeur parlementaire du budget

19 juin, 2014 | Par | Le sénateur Percy Downe de Charlottetown a obtenu confirmation du directeur parlementaire du budget (DPB) que l’Agence du revenu du Canada (ARC) continue d’empêcher les Canadiens d’avoir accès à d’importantes informations du gouvernement concernant « l’écart fiscal », la différence entre les recettes fiscales que le gouvernement devrait pouvoir percevoir et celles qu’il perçoit en réalité, différence qui résulte de l’évasion fiscale outre-mer.

Le Comité sénatorial dépose un rapport sur l’innovation dans le secteur agricole et agroalimentaire

18 juin, 2014 | Par | Le Comité sénatorial permanent de l’agriculture et des forêts a déposé aujourd’hui son rapport intitulé L’innovation agricole : un élément clé pour nourrir une population en pleine croissance. Le comité s’est penché sur les défis du secteur agricole et agroalimentaire et la manière dont la recherche et l’innovation peuvent aider les intervenants à surmonter ces défis tout en s’adaptant au paysage changeant dans lequel ils évoluent.

Le Comité de la sécurité nationale et de la défense dépose un rapport sur la défense antimissiles balistiques

17 juin, 2014 | Par | Le Canada devrait participer au programme américain de défense antimissiles balistiques. C’est ce que le Comité sénatorial permanent de la sécurité nationale et de la défense soutient dans son rapport intitulé Le Canada et la défense antimissiles balistiques : S’adapter à l’évolution du contexte de menace, déposé aujourd’hui au Sénat.

La démutualisation de compagnies d’assurance préoccupe les insulaires

13 juin, 2014 | Par | Le sénateur de Charlottetown Percy Downe a exprimé, au Sénat, son opposition aux mesures contenues dans le budget fédéral de 2014 qui portent sur les sociétés mutuelles d’assurances, et plus précisément sur la manière dont ces mesures touchent les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard. M. Downe s’inquiète des procédures établies pour la démutualisation de ces sociétés, qui ont été fondées, dans bien des cas, par des agriculteurs qui étaient incapables de souscrire une assurance à juste prix.
« 1 2 3 4 5  ... »