Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Jane Cordy

L Nommé au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien, la sénatrice Jane Cordy, enseignante de profession, représente la Nouvelle-Écosse et la division sénatoriale de Nouvelle-Écosse.

Nouvelles & communiqués

Le sénateur de Charlottetown, Percy Downe, a fait part de ses préoccupations au sujet du projet de loi C-23, sur l’accord de libre-échange entre le Canada et la Jordanie

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié le 28 juin 2012

Le sénateur de Charlottetown, Percy Downe, a fait part de ses préoccupations cette semaine au sujet du projet de loi C-23, sur l’accord de libre-échange entre le Canada et la Jordanie, en particulier parce que le gouvernement conservateur utilise nos ressources limitées pour conclure des accords économiques avec des pays de faible envergure.

Le sénateur Downe doute qu’il soit vraiment efficace pour le gouvernement de consacrer son temps et son énergie à conclure de telles ententes, surtout en période de compressions budgétaires. Il a cité des données révélatrices selon lesquelles les accords de libre-échange ont souvent aggravé nos déficits commerciaux au lieu d’améliorer la balance commerciale du Canada.

« D’après les statistiques d’Industrie Canada, nous connaissions un déficit commercial frisant les 27 millions de dollars avec Israël en 1996, l’année précédant la mise en oeuvre de notre accord de libre-échange avec ce pays. L’an dernier, ce déficit commercial a grimpé à plus de 580 millions. Idem pour le Chili, avec qui nous avons conclu un accord de libre-échange en 1997. D’un excédent commercial de 73 millions de dollars en 1996, nous sommes passés à un déficit de plus d’un milliard en 2011. Ce n’est pas tout. En 2003, l’année où l’accord de libre-échange Canada-Costa Rica est entré en vigueur, notre déficit était de 226 millions et il s’élevait à 315 millions l’an dernier. L’accord signé avec le Pérou date de deux ans, et notre déficit commercial a progressé de 2,5 milliards à presque 3,9 milliards de dollars », de déclarer le sénateur.

Le sénateur Downe s’interroge aussi sur les raisons pour lesquelles le gouvernement cherche autant à signer un traité commercial avec un pays qui se classe au 88e rang des marchés d’exportation pour le Canada, alors qu’il ne mobilise pas assez de ressources pour négocier un accord de libre-échange avec l’Union européenne qui aurait déjà dû être signé en 2011, mais dont la conclusion est perpétuellement reportée.

« Nos échanges bilatéraux ont totalisé un peu moins de 89 millions de dollars l’an dernier. Les exportations de ma propre province, l’Île-du-Prince-Édouard, en Jordanie s’élevaient à 67 $ l’an dernier. Si nos exportations vers ce pays doublaient demain matin, ce pays deviendrait un marché aussi important que la République dominicaine pour le Canada », a déclaré le sénateur Downe.

« Les Canadiens sont en droit de se demander si le gouvernement utilise au mieux ses ressources diplomatiques et s’il prête toute l’attention requise à nos relations commerciales plus importantes », de conclure le sénateur. 

L’accord de libre-échange entre le Canada et la Jordanie a été paraphé en 2009, mais en raison de divers reports, le projet de loi visant sa mise en vigueur n’a été adopté par la Chambre des communes que plus tôt ce mois-ci.

 

—30—

 

Pour d’autres renseignements :
Sénateur Percy Downe
Téléphone : 613-943-8107
Sans frais :   1-800-267-7362
Site Web :    www.sen.parl.gc.ca/pdowne

Nouvelles les plus récentes

150 jours d’indépendance
Le caucus libéral du Sénat va de l’avant avec cinq initiatives clés

27 juin, 2014 | Par | Cent cinquante jours se sont écoulés depuis que le chef du Parti libéral Justin Trudeau a annoncé son plan pour réduire la partisannerie excessive et le favoritisme au Sénat, commençant avec l’annonce que tous les sénateurs libéraux deviendraient complètement indépendants du caucus libéral élu. Les sénateurs nouvellement indépendants se sont rencontrés et ont décidé de former le caucus libéral du Sénat, qui a ensuite été reconnu par le Président du Sénat comme l’opposition officielle au Sénat.

L’Agence du revenu du Canada refuse de coopérer avec le directeur parlementaire du budget

19 juin, 2014 | Par | Le sénateur Percy Downe de Charlottetown a obtenu confirmation du directeur parlementaire du budget (DPB) que l’Agence du revenu du Canada (ARC) continue d’empêcher les Canadiens d’avoir accès à d’importantes informations du gouvernement concernant « l’écart fiscal », la différence entre les recettes fiscales que le gouvernement devrait pouvoir percevoir et celles qu’il perçoit en réalité, différence qui résulte de l’évasion fiscale outre-mer.

Le Comité sénatorial dépose un rapport sur l’innovation dans le secteur agricole et agroalimentaire

18 juin, 2014 | Par | Le Comité sénatorial permanent de l’agriculture et des forêts a déposé aujourd’hui son rapport intitulé L’innovation agricole : un élément clé pour nourrir une population en pleine croissance. Le comité s’est penché sur les défis du secteur agricole et agroalimentaire et la manière dont la recherche et l’innovation peuvent aider les intervenants à surmonter ces défis tout en s’adaptant au paysage changeant dans lequel ils évoluent.

Le Comité de la sécurité nationale et de la défense dépose un rapport sur la défense antimissiles balistiques

17 juin, 2014 | Par | Le Canada devrait participer au programme américain de défense antimissiles balistiques. C’est ce que le Comité sénatorial permanent de la sécurité nationale et de la défense soutient dans son rapport intitulé Le Canada et la défense antimissiles balistiques : S’adapter à l’évolution du contexte de menace, déposé aujourd’hui au Sénat.

La démutualisation de compagnies d’assurance préoccupe les insulaires

13 juin, 2014 | Par | Le sénateur de Charlottetown Percy Downe a exprimé, au Sénat, son opposition aux mesures contenues dans le budget fédéral de 2014 qui portent sur les sociétés mutuelles d’assurances, et plus précisément sur la manière dont ces mesures touchent les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard. M. Downe s’inquiète des procédures établies pour la démutualisation de ces sociétés, qui ont été fondées, dans bien des cas, par des agriculteurs qui étaient incapables de souscrire une assurance à juste prix.
« 1 2 3 4 5  ... »