Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Serge Joyal

L Nommé au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien, le sénateur Serge Joyal représente le Québec et la division sénatoriale de Kennebec. Sa nomination remonte au 26 novembre 1997.

Nouvelles & communiqués

Les politiques conservatrices sapent les droits des femmes

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié le 10 mars 2009

OTTAWA – Aujourd'hui, lors de la Période des questions au Sénat, les sénateurs libéraux ont concentré leurs questions aux problèmes nombreux et importants que doivent surmonter les Canadiennes. De plus, les questions ont toutes été posées par des sénatrices, soulignant ainsi la place importante des femmes au sein du caucus libéral.    

« Tous mes collègues du caucus libéral, femmes et hommes, jugent important d’envoyer un message très clair au gouvernement actuel sur la situation des femmes dans notre pays,» a déclaré la sénatrice Lorna Milne (Comté de Peel, ON). «Comme nous l’avons clairement démontré aujourd’hui, les politiques conservatrices affaiblissent les droits des femmes.»  

Au cours de la première Période des questions depuis le 8 mars, Journée internationale de la femme, les sénateurs libéraux ont dénoncé de nombreux points tels que la décision des Conservateurs d’écarter l’équité salariale de la fonction publique fédérale, la légèreté des peines infligées aux hommes lorsque leurs victimes sont des femmes autochtones et le manque de soutien aux femmes qui travaillent.

«Les femmes ont toujours mérité la même rémunération que les hommes; mais les Canadiennes qui sont fonctionnaires trouvent que l’obtention de l’équité salariale se fait désespérément attendre et estiment que leur gouvernement est indifférent à la nécessité de changement,» a dénoncé la sénatrice Lucie Pépin (Chaoinigane, QC).  «Le gouvernement actuel devrait prendre en exemples les gouvernements du Manitoba et du Québec, qui ont adopté des lois pour faire cesser la discrimination salariale dont les femmes sont victimes.»  

La sénatrice Lillian Dyck (Saskatchewan) a dénoncé les peines infligées récemment par des juges de la Saskatchewan dans des cas où la victime était une Autochtone. «Le gouvernement actuel est fier d’affirmer que son programme est fondé sur la loi et l'ordre, mais quand la victime est une Autochtone, il reste d’un silence de marbre alors qu’il devrait réclamer la peine maximale prévue par la loi. Les Canadiens ont besoin de savoir que leur système de justice fonctionne de façon équitable en toutes circonstances et qu’il respecte les principes énoncés dans la Charte canadienne des droits et libertés.» 

L’insistance montrée par les sénatrices libérales aujourd’hui à l'égard des questions qui touchent la condition féminine est le plus récent exemple des efforts concertés du Sénat pour mettre en relief les manquements du gouvernement Harper.

«Les Canadiens ont droit à mieux qu’un gouvernement qui s’oppose philosophiquement à l’idée de jouer un rôle majeur dans la société. Le Parti conservateur a montré qu’il n’a pas de grand projet pour aider les Canadiens et les Canadiennes à bâtir un avenir prospère pour eux-mêmes et leurs enfants,» a déclaré la sénatrice Milne.

«Notre objectif est d'obliger le gouvernement à rendre compte de son inaction et de rappeler aux Canadiens qu’il existe une autre façon de gouverner, une façon qui a déjà fait du Canada un pays prospère et progressiste,» a conclu la sénatrice.

Si les sénateurs ont estimé que le Sénat était le théâtre idéal pour braquer les projecteurs sur les problèmes qui entravent les femmes, c’est que la proportion de femmes est plus forte au Sénat qu’à la Chambre des communes et que dans beaucoup d’autres législatures.

Les femmes comptent pour le tiers de nos sénateurs, comparativement à moins du quart chez les députés. Grâce à une succession de gouvernements libéraux, la proportion de sénatrices a sensiblement augmenté au fil des ans. Malheureusement, elle a diminué dernièrement, lorsque le Premier ministre Harper n’a nommé que cinq sénatrices sur les 18 personnes nommées dernièrement au Sénat.

 

-30-


Nouvelles les plus récentes

150 jours d’indépendance
Le caucus libéral du Sénat va de l’avant avec cinq initiatives clés

27 juin, 2014 | Par | Cent cinquante jours se sont écoulés depuis que le chef du Parti libéral Justin Trudeau a annoncé son plan pour réduire la partisannerie excessive et le favoritisme au Sénat, commençant avec l’annonce que tous les sénateurs libéraux deviendraient complètement indépendants du caucus libéral élu. Les sénateurs nouvellement indépendants se sont rencontrés et ont décidé de former le caucus libéral du Sénat, qui a ensuite été reconnu par le Président du Sénat comme l’opposition officielle au Sénat.

L’Agence du revenu du Canada refuse de coopérer avec le directeur parlementaire du budget

19 juin, 2014 | Par | Le sénateur Percy Downe de Charlottetown a obtenu confirmation du directeur parlementaire du budget (DPB) que l’Agence du revenu du Canada (ARC) continue d’empêcher les Canadiens d’avoir accès à d’importantes informations du gouvernement concernant « l’écart fiscal », la différence entre les recettes fiscales que le gouvernement devrait pouvoir percevoir et celles qu’il perçoit en réalité, différence qui résulte de l’évasion fiscale outre-mer.

Le Comité sénatorial dépose un rapport sur l’innovation dans le secteur agricole et agroalimentaire

18 juin, 2014 | Par | Le Comité sénatorial permanent de l’agriculture et des forêts a déposé aujourd’hui son rapport intitulé L’innovation agricole : un élément clé pour nourrir une population en pleine croissance. Le comité s’est penché sur les défis du secteur agricole et agroalimentaire et la manière dont la recherche et l’innovation peuvent aider les intervenants à surmonter ces défis tout en s’adaptant au paysage changeant dans lequel ils évoluent.

Le Comité de la sécurité nationale et de la défense dépose un rapport sur la défense antimissiles balistiques

17 juin, 2014 | Par | Le Canada devrait participer au programme américain de défense antimissiles balistiques. C’est ce que le Comité sénatorial permanent de la sécurité nationale et de la défense soutient dans son rapport intitulé Le Canada et la défense antimissiles balistiques : S’adapter à l’évolution du contexte de menace, déposé aujourd’hui au Sénat.

La démutualisation de compagnies d’assurance préoccupe les insulaires

13 juin, 2014 | Par | Le sénateur de Charlottetown Percy Downe a exprimé, au Sénat, son opposition aux mesures contenues dans le budget fédéral de 2014 qui portent sur les sociétés mutuelles d’assurances, et plus précisément sur la manière dont ces mesures touchent les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard. M. Downe s’inquiète des procédures établies pour la démutualisation de ces sociétés, qui ont été fondées, dans bien des cas, par des agriculteurs qui étaient incapables de souscrire une assurance à juste prix.
« 1 2 3 4 5  ... »