Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

George Baker

L Le sénateur George Baker est l'ancien député de la circonscription de Gander - Grand Falls (Terre-Neuve-et- Labrador). Il a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 1974. Depuis le 26 mars, 2002, il a siégé au Sénat du Canada, représentant la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

Nouvelles & communiqués

Le sénateur de Charlottetown, Percy Downe, a récemment fait valoir les préoccupations de la Prince Edward Island Teachers’ Federation au sujet du projet de loi S‑209

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié le 29 mai 2009

Le sénateur de Charlottetown, Percy Downe, a récemment fait valoir les préoccupations de la Prince Edward Island Teachers’ Federation au sujet du projet de loi S-209, Loi modifiant le Code criminel, à l’étape de la deuxième lecture du projet de loi au Sénat, le jeudi 28 mai 2009. Le projet de loi proposé supprime la justification, prévue au Code criminel, selon laquelle les instituteurs, les parents et les personnes qui remplacent les parents sont fondés à employer la force pour corriger un élève ou un enfant confié à leurs soins.

« L’ancien président de la Prince Edward Island Teachers’ Federation a communiqué avec moi au nom des enseignants de la province, qui ont fait valoir leurs préoccupations au sujet du projet de loi proposé. Lorsque le projet de loi S-209 a été proposé à l’étape de la deuxième lecture, j’ai voulu signaler les motifs d’inquiétude des enseignants aux sénateurs pour qu’ils puissent étudier attentivement le projet de loi avant la tenue d’un vote », a expliqué le sénateur Downe.

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants a dit clairement qu’il lui était impossible d’appuyer les modifications que le projet de loi S-209 propose d’apporter à l’article 43 du Code criminel.

Si l'article 43 du Code criminel disparaît sans être remplacé par une certaine forme de protection pour les enseignants, les enseignants de l'Île-du-Prince-Édouard courent un grand risque d'être accusés de voies de fait pour peu qu'ils interviennent pour mettre fin à une bagarre ou empêcher un élève de se faire du mal ou de blesser d'autres élèves.

En 2004, la Cour suprême du Canada a statué que l’article 43 du Code criminel ne violait pas la Charte canadienne des droits et libertés. Dans cette décision, la Cour suprême a traité expressément de la question de savoir ce qui constitue une force raisonnable par un enseignant : l’article 43 n’autorise jamais les enseignants à recourir aux châtiments physiques; il ne les protège pas lorsque la force est utilisée par exaspération, perte de sang-froid ou violence; il protège les enseignants qui ont recours à une force raisonnable lorsque les circonstances le justifient.

La modification proposée dans le projet de loi apporte des notions nouvelles, comme « conduite excessivement dérangeante ou offensante » et une définition de la « force raisonnable », qui donnent à penser que les enseignants seraient beaucoup plus exposés à des poursuites aux termes de l'article 43. Elle fait disparaître la protection essentielle accordée aux enseignants.

« Il est très important », a conclu le sénateur Down, qu’on tienne compte des opinions des enseignants avant que le projet de loi ne puisse être adopté. »


Veuillez s'il vous plait appuyer ici pour lire ce débat dans son intégralité (pdf)

Nouvelles les plus récentes

La sénatrice Hubley propose la création de la Journée nationale du violon traditionnel

2 avr., 2014 | Par | La sénatrice Elizabeth Hubley a présenté aujourd’hui au Sénat un projet de loi visant à instituer la Journée nationale du violon traditionnel.

Caucus ouvert : 2 avril 2014 — L'autisme

2 avr., 2014 | Par | Nous ouvrons les portes du caucus aux Canadiens. Chaque caucus ouvert leur permettra de prendre connaissance, de discuter et de débattre de dossiers d’importance nationale.

Caucus ouvert : 26 mars 2014—Des femmes autochtones enlevées et tuées

26 mars, 2014 | Par | Malheureusement, les cas de mères, sœurs, tantes, nièces ou grands-mères enlevées ou tuées sont nombreux dans les populations autochtones du Canada. Depuis longtemps, cette tragédie du point de vue des droits de la personne terrorise les familles et les communautés autochtones. Bon nombre de victimes et de familles souffrent dans l’ombre.

Initiative louable de la chef du Parti vert

4 mars, 2014 | Par | Le sénateur Percy Downe, de Charlottetown, salue le leadership dont a fait preuve la chef du Parti vert, Elizabeth May (Saanich-Gulf Islands, C.-B.) qui s’est engagée à présenter à la Chambre des communes une motion demandant au vérificateur général de mener une vérification complète des dépenses des députés. Cette initiative fait suite à la lettre que le sénateur Downe a fait parvenir à tous les chefs de partis la semaine dernière pour les inviter à prendre une telle mesure.

Le caucus libéral du Sénat : faire le pont entre les Canadiens et le Parlement

26 févr., 2014 | Par | Le caucus libéral du Sénat a annoncé aujourd’hui cinq initiatives découlant de sa nouvelle indépendance afin de transformer la façon de faire de la politique au Sénat.
« 1 2 3 4 5  ... »