Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Roméo Dallaire

L’honorable lieutenant général Roméo A. Dallaire, O.C., C.M.M., G.O.Q., C.S.M., C.D., L.O.M. (É. U.) (ret.), B.ès S., LL.D. (hon.), D.Sc.Mil (hon.), D.U., Le lieutenant-général (retraité) et sénateur Roméo Dallaire a reçu l'Ordre du Canada en 2002 en reconnaissance de ses efforts au cours de la Mission des Nations Unies pour le Rwanda. Il a été nommé au Sénat le 24 mars 2005.

Nouvelles & communiqués

Les sénateurs libéraux prennent la défense des jeunes Canadiens à l'occasion de la Journée nationale de l’enfant

Plus sur...

Partager

Commentaires

Lisez les commentaires sur cette page ou ajoutez-en un.
Publié le 19 novembre 2009

OTTAWA – À la veille du 20e anniversaire de l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant par l'Assemblée générale des Nations Unies, des sénateurs libéraux ont interrogé le gouvernement Harper sur la situation des enfants au Canada.

Les sénateurs Callbeck, Dallaire, Hervieux-Payette, Hubley et Munson ont uni leurs voix lors de la période des questions aujourd'hui pour demander des comptes au gouvernement quant à son inaction pour améliorer la qualité de vie des jeunes Canadiens dans le besoin. Les sénateurs ont questionné le leader du gouvernement au Sénat sur l'immobilisme du gouvernement au cours des quatre dernières années sur des enjeux comme la faim, les conditions de vie déplorables d’un grand nombre de jeunes Autochtones, les difficultés que vivent les mères monoparentales d’enfants en bas âges, le recours à la force physique comme mesure de correction et les manquements commis par le gouvernement à l’égard du Protocole facultatif concernant la participation d'enfants aux conflits armés.

La sénatrice Catherine Callbeck a dénoncé l'échec du gouvernement à répondre aux besoins les plus fondamentaux des jeunes Canadiens. « D’un bout à l'autre du pays, de plus en plus de familles canadiennes dépendent des banques alimentaires, et la moitié de ces familles ont des enfants. Le gouvernement a relégué aux oubliettes ceux dont les besoins sont les plus criants en ces temps de crise financière, a lancé la sénatrice Callbeck. »

« La situation des jeunes Autochtones est particulièrement tragique : ils sont deux fois plus susceptibles de vivre dans la pauvreté, deux fois plus susceptibles de se suicider, trois fois plus susceptibles de laisser tomber l'école et trois fois plus susceptibles de mourir en bas âge, a fustigé le sénateur Jim Munson. Que fait le gouvernement pour changer ces statistiques honteuses? »

En ce qui concerne la campagne de vaccination contre le virus H1N1, la sénateure Elizabeth Hubley a condamné l’absence de planification du gouvernement en vue de distribuer le vaccin aux segments les plus vulnérables de la population. « Les mères qui élèvent seules de très jeunes enfants n'ont pas toujours les moyens de se rendre à la clinique désignée de leur région. Le gouvernement prétend que le plan de vaccination prévoyait l’inoculation en priorité des plus vulnérables. Pourtant, nous savons que certains sportifs professionnels ont bénéficié de passe-droits. Quelles mesures le gouvernement a-t-il prises pour respecter le principe selon lequel ce sont les plus fragiles qu’il faut soigner en premier?, a demandé la sénateure Hubley. »

Le sénateur Céline Hervieux-Payette souscrit aux propos de ses collègues et leur a rappelé que le Canada est à la traîne des autres pays qui ont banni l’usage de la force contre les enfants en tant que méthode éducative. « Le gouvernement a l'obligation morale d'aider tous les citoyens, et en particulier les membres les plus fragiles de notre société, comme les enfants, a dit le sénateur Hervieux-Payette, qui a déposé le projet de loi S-209 contre la violence éducative faite aux enfants. »

Quant au sénateur Roméo Dallaire, il a soulevé une question internationale qui prend de plus en plus d’ampleur, à savoir la participation des enfants aux conflits armés. « Autrefois, le Canada était l’un des plus ardents défenseurs et promoteurs des droits des enfants et des jeunes touchés par la guerre. Nous agissions par l’entremise d’instruments comme la Convention relative aux droits de l'enfant ainsi que les Engagements et principes de Paris. Aujourd'hui, nos actions et nos omissions ont terni notre réputation de leader. »

Les sénateurs libéraux ont fait honneur à leur mandat de défendre les droits et l'intérêt des groupes qui sont sous-représentés au Parlement. Les enfants, les peuples autochtones, les femmes et les minorités peuvent tous compter sur le soutien des sénateurs pour que soient portés à l’avant-scène les enjeux déterminants qui les préoccupent vraiment et pour instaurer les progrès sociaux qu’ils méritent.

– 30 –


Nouvelles les plus récentes

La sénatrice Hubley propose la création de la Journée nationale du violon traditionnel

2 avr., 2014 | Par | La sénatrice Elizabeth Hubley a présenté aujourd’hui au Sénat un projet de loi visant à instituer la Journée nationale du violon traditionnel.

Caucus ouvert : 26 mars 2014—Des femmes autochtones enlevées et tuées

26 mars, 2014 | Par | Malheureusement, les cas de mères, sœurs, tantes, nièces ou grands-mères enlevées ou tuées sont nombreux dans les populations autochtones du Canada. Depuis longtemps, cette tragédie du point de vue des droits de la personne terrorise les familles et les communautés autochtones. Bon nombre de victimes et de familles souffrent dans l’ombre.

Initiative louable de la chef du Parti vert

4 mars, 2014 | Par | Le sénateur Percy Downe, de Charlottetown, salue le leadership dont a fait preuve la chef du Parti vert, Elizabeth May (Saanich-Gulf Islands, C.-B.) qui s’est engagée à présenter à la Chambre des communes une motion demandant au vérificateur général de mener une vérification complète des dépenses des députés. Cette initiative fait suite à la lettre que le sénateur Downe a fait parvenir à tous les chefs de partis la semaine dernière pour les inviter à prendre une telle mesure.

Le caucus libéral du Sénat : faire le pont entre les Canadiens et le Parlement

26 févr., 2014 | Par | Le caucus libéral du Sénat a annoncé aujourd’hui cinq initiatives découlant de sa nouvelle indépendance afin de transformer la façon de faire de la politique au Sénat.

La Chambre des communes devrait suivre l’exemple du Sénat : les chefs de parti invités à présenter une motion

26 févr., 2014 | Par | Le sénateur Percy Downe, de Charlottetown, a écrit à tous les chefs de parti à la Chambre des communes (lettre ci-jointe) pour que l’un d’eux fasse preuve d’initiative et présente une motion demandant au vérificateur général de mener une vérification complète des dépenses des députés.
« 1 2 3 4 5  ... »