Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Pierrette Ringuette

L Le 12 décembre 2002, la sénateure Ringuette a été nommée au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien pour représenter la division sénatoriale du Nouveau-Brunswick.

Équipe libérale

L’honorable lieutenant général Roméo A. Dallaire, O.C., C.M.M., G.O.Q., C.S.M., C.D., L.O.M. (É. U.) (ret.), B.ès S., LL.D. (hon.), D.Sc.Mil (hon.), D.U.,

@TITLE_EN

Roméo Dallaire est un sénateur canadien et un lieutenant-général (lgén) des Forces canadiennes à la retraite. Humanitaire dévoué, il est le président de la Fondation Général Roméo Dallaire et le fondateur de l’Initiative Enfants soldats, un projet qui vise à éliminer l’utilisation d’enfants soldats. Le lgén Dallaire est également un ardent défenseur des droits de la personne, plus particulièrement les enfants touchés par la guerre, les femmes, les Premières nations du Canada et les anciens combattants. De plus, il est un champion respecté des initiatives sur la prévention du génocide, de la doctrine de la responsabilité de protéger et de la non-prolifération nucléaire. De plus il est un auteur à succès.

Tout au long de sa brillante carrière militaire, le lgén Dallaire a occupé des postes d’état-major, d’instruction et de commandement en Amérique du Nord, en Europe et en Afrique. Cadet de l’Armée en 1960, il a gravi les échelons pour devenir lieutenant-général en 1998.

Le lgén Dallaire a été le commandant de la Force de la Mission des Nations Unies pour l’assistance au Rwanda (MINUAR) avant et pendant le génocide 1994, qui a fait plus de 800 000 morts en moins de cent jours. Avant le massacre, il avait prévenu les Nations Unies de ce qui se préparait, mais l’autorisation d’intervenir n’a pas été accordée, et l’ONU a plutôt décidé de retirer ses forces de maintien de la paix. Le lgén Dallaire et un petit contingent de soldats ghanéens et d’observateurs militaires ont refusé de suivre l’ordre de se retirer et sont restés au Rwanda pour remplir leur obligation morale de protéger ceux qui avaient trouvé refuge auprès des forces de l’ONU.

Son courage et son leadership au cours de cette mission lui ont valu la Croix du service méritoire, la Légion du mérite des États-Unis, le prix Aegis pour la prévention du génocide, de même que l’affection et l’admiration de gens du monde entier. Son dévouement entêté envers l’humanité au Rwanda a fait l’objet de nombreuses œuvres (par exemple, Le dernier des justes, J’ai serré la main du diable : Le retour de Roméo Dallaire au Rwanda et The Lion, The Fox, and The Eagle). Très affecté par son expérience au Rwanda, le lgén Dallaire s’est engagé à soutenir ceux qui, comme lui, souffrent du trouble de stress post-traumatique.

Après avoir été libéré des Forces canadiennes pour des raisons de santé en 2000, le lgén Dallaire a occupé diverses fonctions : membre du Comité consultatif des Nations Unies sur la prévention du génocide, conseiller spécial du ministre canadien des Anciens combattants, conseiller du ministre de la Défense nationale et conseiller spécial du ministre responsable de l’Agence canadienne de développement international sur les questions concernant les enfants touchés par la guerre.

Le lgén Dallaire est né le 25 juin 1946 à Denekamp, aux Pays-Bas. Il est le fils de Roméo Louis Dallaire, sergent dans l’Armée canadienne, et de Catherine Johanna Dallaire. Il a grandi et étudié au Canada et est entré au Collège militaire royal de Saint-Jean en 1964 (institution dont il a lui-même pris le commandement en tant que brigadier-général en 1989). Il a obtenu son baccalauréat en sciences du Collège militaire du Canada à Kingston en 1969. Il a également fréquenté le Collège de commandement et d’état-major des forces terrestres canadiennes et le Marine Corps Command and Staff College, situé en Virginie (États-Unis). De plus, il a suivi le cours supérieur de commandement et d’état-major du Royaume-Uni. Enfin, le lgén Dallaire détient des doctorats et des titres honorifiques de plus d’une vingtaine d’universités canadiennes et américaines.

Le lgén Dallaire est Officier de l’Ordre du Canada, Grand officier de l’Ordre national du Québec et Commandeur de l’Ordre du mérite militaire. Il est le lauréat de la Médaille Pearson pour la paix de l’Association canadienne pour les Nations Unies, du prix de l’éthique en affaires publiques du Arthur Kroeger College de l’Université Carleton, d’un prix d’excellence du Manitoba Health Sciences Centre et du prix d’humanisme de l’Université Harvard.

Il est l’auteur de deux grands succès de librairie. Il relate l’expérience extrêmement pénible qu’il a vécue au Rwanda dans J’ai serré la main du diable : la faillite de l’humanité au Rwanda, qui a remporté en 2004 le Prix du Gouverneur général, catégorie études et essais de langue anglaise, de même que le prix Shaughnessy Cohen de la Société d’encouragement aux écrivains du Canada, remis pour un essai politique. Ce livre a servi de base à un documentaire qui a remporté un prix Emmy et il a été adapté au cinéma sous le même titre. Il a également été utilisé comme preuve contre les responsables du génocide rwandais poursuivis pour crimes de guerre. Le dernier ouvrage du lgén Dallaire, Ils se battent comme des soldats, ils meurent comme des enfants – Pour en finir avec le recours aux enfants soldats, décrit le phénomène des enfants soldats et propose des solutions pour l’éliminer. C’est la mission à laquelle le lgén Dallaire consacre maintenant sa vie.


Informations de contact

Ressources en ligne

Blog

Débats

Publications