Restez en contact

facebook Forum des idées youtube flickr

Rencontrez

Fernand Robichaud

L Nommé au Sénat par le Très honorable Jean Chrétien, le sénateur Fernand Robichaud représente le Nouveau-Brunswick et la division sénatoriale Saint-Louis-de-Kent. Sa nomination remonte au 23 septembre 1997.

Équipe libérale

L'hon. Wilfred P. Moore, Q.C., LL.D.

@TITLE_EN

Le sénateur Moore est nommé au Sénat le 26 septembre 1996 par le très honorable Jean Chrétien et il représente la province de la Nouvelle-Écosse (Stanhope St./South Shore).  Le sénateur obtient un baccalauréat en commerce de l’Université Saint Mary’s en 1964 et un diplôme en droit de l’Université Dalhousie en 1968. Il est nommé conseil de la Reine en 1983. Il est membre de la Nova Scotia Barrister’s Society et a pratiqué le droit à Halifax pendant 31 ans (1968-1999). Le 28 octobre 2007, le sénateur Moore se voit conférer un doctorat honorifique en droit par l’Université Saint Mary’s.

Le sénateur est conseiller municipal à Halifax de 1974 à 1980 et remplit la fonction de maire adjoint de 1977 à 1978.  Il a été président du conseil de Halifax Metro Centre, ayant été membre de son comité de la construction, et il a présidé la Commission d’appel de l’aide sociale pour Halifax et Dartmouth.  Pendant 10 ans, de 1994 à 2004, il est membre du conseil d’administration de l’Université Saint Mary’s, y compris du Comité consultatif auprès du président. Il est un ancien membre de l’escadron de cadets de l’air 615 Bluenose, ainsi que des réserves de l’Aviation royale du Canada.

Le sénateur Moore s’intéresse particulièrement à l’enseignement postsecondaire et il est membre du caucus du Parti libéral sur l’éducation postsecondaire et la recherche. Il a été membre du Comité économique du caucus libéral de l’Atlantique. C’est ce comité qui a produit le document d’orientation intitulé Le Canada atlantique : Cap sur l’avenir. Cette initiative est devenue politique gouvernementale en 2000 sous le nom de programme « Partenariat pour l’investissement au Canada atlantique », qui a affecté 700 millions de dollars à la recherche (y compris à l’enseignement postsecondaire), au développement économique communautaire, à l’investissement dans les petites collectivités, au commerce et à l’investissement, à l’entreprenariat et à l’acquisition de compétences en affaires, et au tourisme. Ce financement a été renouvelé dans le budget de 2005 pour une nouvelle période cinq ans.

En mars 2001, le sénateur entame une enquête au Sénat sur le rôle du gouvernement fédéral en matière de frais d’entretien différé accumulé dans les établissements d’enseignement postsecondaire au Canada. Après voir été étudiée par le Comité sénatorial permanent des finances nationales, cette enquête a eu pour effet que le gouvernement fédéral a dégagé une aide de 200 millions de dollars dans son budget de 2002 en faveur des établissements canadiens d’enseignement postsecondaire pour les coûts indirects de la recherche, ce qui comprend l’entretien des édifices de ces établissements. Depuis, cette aide financière a été maintenue dans chacun des budgets fédéraux en qualité de poste budgétaire.

Actuellement, le sénateur est membre du Comité sénatorial permanent de la sécurité nationale et de la défense, du Comité des banques et du commerce, ainsi que du Comité mixte de l’examen de la réglementation. Il est vice-président du Groupe interparlementaire Canada-États-Unis et président du Groupe de travail consultatif sur les œuvres d’art du Sénat, qui est un sous-comité du Comité sénatorial permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration. Il a également siégé au Comité sénatorial permanent des finances (1996-2003) et des affaires juridiques et constitutionnelles (1996-2003).

Le sénateur Moore donne généreusement de son temps à de nombreuses organisations bénévoles, dont son église, St. John’s Anglican Church, à Lunenburg.  Son engagement communautaire et bénévole est vaste. En particulier, depuis 1994, le sénateur Moore est président bénévole de la Bluenose II Preservation Trust Society, organisation à but non lucratif et organisme caritatif enregistré, dont l’action de collecte de fonds pendant l’hiver 1994-1995 a permis la restauration et le retour au plein statut de voilier opérationnel de l’historique goélette Bluenose II, une des icônes nationales chères aux Canadiens. Cette société a exploité cette goélette avec succès pendant 10 ans, jusqu’au 31 mars 2005. Plus récemment, le sénateur a lancé avec le président d’alors de la Nova Scotia College of Art and Design University (NSCAD) un programme de studio résidence à Lunenburg.  Cette installation, qui a ouvert ses portes le 26 mai 2006, donne aux diplômés de la NSCAD une occasion d’acquérir une expérience professionnelle, de développer leur œuvre en vue d’une exposition ou d’une école d’études supérieures, ou de se préparer à un travail d’entrepreneur. Parallèlement, cette initiative renforce le milieu artistique à Lunenburg et aux alentours.

Le sénateur Moore est né à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 14 janvier 1942. Il vit avec son épouse Jane et leurs deux enfants, Nicholas et Alexandra, à Chester, en Nouvelle-Écosse. 


Informations de contact

Ressources en ligne

Débats

Projets de loi

Publications